Château de Marouatte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Marouatte
Image illustrative de l’article Château de Marouatte
Le château de Marouatte, côté sud.
Type Château
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Destination actuelle Propriété privée
Coordonnées 45° 19′ 05″ nord, 0° 31′ 12″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Périgord
Région administrative Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Grand-Brassac
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Marouatte
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de Marouatte

Le château de Marouatte (ou Marouate, Maroite ou Maroitte) est un château français implanté sur la commune de Grand-Brassac dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le château de Marouatte se situe en Périgord, au nord-ouest du département de la Dordogne. sur la commune de Grand-Brassac, au nord de la route départementale 93, à quelques centaines de mètres du village de Saint-Vivien. Il domine la route et la vallée de l'Euche d'une quarantaine de mètres.

C'est une propriété privée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château de Marouatte est un château dont les parties les plus anciennes ont été édifiées du XIIIe au XVIe siècle[1].

C'est le fief des familles Montagrier puis Chabot de Jarnac[2]. À la fin du XVIe siècle, Guy de Chabot, baron de Jarnac, connu pour sa paillardise, fut à l'origine d'un dicton : « À Marouatte, le diable fait sabbat »[1].

En grande partie détruit à la Révolution, le château sert alors de carrière de pierres[2].

Maxime Dannery, architecte des monuments historiques de la Dordogne, le restaure au XIXe siècle[3].

En 1993-1994 le groupe de rock progressif Marillion choisit le château pour enregistrer leur nouvel album « Brave ».

En , le château sert en partie de décor au tournage de l'émission de télévision X Factor[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Une vaste enceinte renferme les dépendances et un pigeonnier. À la pointe sud de cette enceinte se situe le château en lui-même, composé de deux logis, d'un donjon et d'une chapelle, le tout entouré d'une seconde enceinte aux angles de laquelle se trouvent quatre tours rondes crénelées[5].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

message galerie Le château de Marouatte

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Luc Aubarbier, Michel Binet, Guy Mandon, Nouveau guide du Périgord-Quercy, p. 199, Ouest-France, 1987, (ISBN 2-85882-842-3)
  2. a et b « Château de Marouatte », notice no IA24000442, base Mérimée, ministère français de la Culture (Inventaire général du patrimoine culturel), consultée le 15 janvier 2012.
  3. Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, p. 284-285, éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4)
  4. X Factor en Dordogne!!! sur le site Dordogne Cinéma, consulté le 15 janvier 2012.]
  5. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, p. 169, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]