Château de Manneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château
de Manneville
Image illustrative de l’article Château de Manneville
Façade sud du château et son jardin à la française
Début construction XVIIe siècle
Propriétaire actuel propriété privée
Protection Logo monument historique Classé MH (2008)
Coordonnées 49° 16′ 01″ nord, 0° 31′ 42″ ouest[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Normandie
Département Calvados
Commune Ponts-sur-Seulles et Creully-sur-Seulles

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Manneville

Le château de Manneville[2], ou château de Lantheuil[3], est un édifice situé au hameau de Manneville sur les communes de Ponts-sur-Seulles et de Creully-sur-Seulles dans le département français du Calvados.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château date du XVIIe siècle[4].

En 1613, Antoine Turgot de Saint Clair acquiert la propriété où son fils, Jacques Turgot, érige le château de style Louis XIII. Quelques années avant la fin du XVIIe siècle, le petit-fils d'Antoine Turgot fait construire les deux ailes en retour qui encadrent le corps central.

La toiture à la Mansart percée de lucarnes a été dégradée durant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir été occupée par un état-major dès juin 1940, puis pillé, le bâtiment subit quelques dégâts à la suite de l'explosion d'une bombe. Quelques marques de rafales de mitrailleuse ont subsisté sur les murs.

Architecture et protection[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Le corps central est composé d'un pavillon surélevé d'un étage, dont les façades sont en pierre d'Orival. Des pilastres ioniques encadrent les baies du perron donnant accès à la porte-fenêtre. Au-dessus du pavillon central, un campanile abrite la cloche de l'horloge.

L'intérieur abrite des souvenirs des XVIIe et XVIIIe siècles et de l'époque Empire dont ceux du maréchal Mouton, comte de Lobau, aide de camp de l'empereur Napoléon et une bibliothèque, où sont conservés de nombreux volumes rares du XVIIIe et XIXe siècles, dont la nomination d'Anne Robert Jacques Turgot comme contrôleur général des finances de Louis XVI.

Depuis le XVIIIe siècle, l'accès au château s'effectue par une avenue d'honneur de 800 mètres environ, bordée d'une double rangée de hêtres tricentenaires pourpres et verts.

Protection[modifier | modifier le code]

Le château est classé monument historique depuis 1931[réf. nécessaire] et l'ensemble du site a été classé monument historique le [4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps.
  2. Selon le cadastre ([1]) et l'IGN ([2])
  3. Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 1, Caen, Hardel, (lire en ligne), p. 335
  4. a et b « Château de Manneville », notice no PA00111465, base Mérimée, ministère français de la Culture