Château de Libouriac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Libouriac
Période ou style Architecture éclectique
Type Château pinardier
Architecte Louis Garros, architecte
Eugène Buhler, paysagiste
Début construction 1883
Fin construction 1885
Propriétaire initial M.et Mme Gaujal
Propriétaire actuel Propriété privée
Destination actuelle Exploitation viticole
Protection  Inscrit MH (1995)
Coordonnées 43° 22′ 13″ nord, 3° 16′ 02″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Languedoc
Région Occitanie
Département Département de l'Hérault
Commune Béziers

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Libouriac

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Château de Libouriac

Géolocalisation sur la carte : Béziers

(Voir situation sur carte : Béziers)
Château de Libouriac

Le château de Libouriac est un château inscrit au titre des monuments historiques, datant du dernier quart du XIXe siècle. Cet édifice représentatif de l'architecture éclectique est situé route de Pézenas, à Béziers, dans l'Hérault.

Historique[modifier | modifier le code]

Marie Lagarrigue, épouse d'Abel Gaujal, commande à Louis Garros la construction d'un château sur le domaine hérité de son oncle Jean-François Mas.

L'ancien château, propriété de la famille de Gayon puis de membres de la famille de Dom Bedos de Celles, fut détruit et le domaine complètement reconstruit.

La date de 1885 sur la façade du château correspond à la fin de la construction. Le château est livré entièrement meublé. Quelques années après sa construction, il bénéficie de sa propre production d'électricité.

Le parc est dessiné par Denis et Eugène Bühler.

Protection[modifier | modifier le code]

L'ensemble constitué par le château, les façades et toitures des dépendances et bâtiments annexes tels que chapelle, maison des jardiniers, maison du régisseur, château d'eau-pigeonnier, cave viticole, greniers, remises et écuries, le parc, le petit parc et l'allée de pins — le tout cadastré DT 20, 22, 27, 28 — fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]