Château de Lacapelle-Marival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Lacapelle-Marival
Image illustrative de l’article Château de Lacapelle-Marival
Façade sud du château de Lacapelle-Marival
Début construction Fin du XIIIe siècle
Fin construction XVIIe siècle
Propriétaire initial Géraud de Cardaillac
Destination initiale Habitation
Protection Logo monument historique Classé MH (1939)
Coordonnées 44° 43′ 40″ nord, 1° 55′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Quercy
Région Occitanie
Département Lot
Commune Lacapelle-Marival
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Lacapelle-Marival
Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées
(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Château de Lacapelle-Marival
Géolocalisation sur la carte : Lot
(Voir situation sur carte : Lot)
Château de Lacapelle-Marival

Le château de Lacapelle-Marival est un château situé à Lacapelle-Marival, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur la commune de Lacapelle-Marival, dans le département français du Lot.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Lacapelle-Marival a été construit à la fin du XIIIe siècle par Géraud Ier de Cardaillac.

Vers 1270, il s'installe dans une des nombreuses paroisses rurales qui composent alors la seigneurie des Cardaillac, terre riche, à la croisée de routes fréquentées, qui donnera naissance à la petite ville actuelle de Lacapelle Marival.

Description[modifier | modifier le code]

Le château d'origine est constituée d'un simple donjon carré de 18 m de côté. Il est spacieux et confortable et des murs épais de 3 m et hauts de 30 m, cachent 4 étages divisés chacun en 4 pièces habitables.

Il est bâti sur les flancs d'un roc entouré de larges fossés creusés dans le grès et de hautes palissades de bois et fait face à une chapelle du XIIe siècle entourée par les maisons du bourg, et remplacée au XVIe s par l'église néogothique actuelle.

Devant s'étend une prairie, et un grand bâtiment rectangulaire datant des environs de 1400. Il n'y a qu'un seul étage dont les poutres sont pourries et les pierres détériorées. La façade nord abrite les écuries voûtées de 22 m de long, et 3 chais. AU premier étage on trouve les cuisines, la boulangerie, et un appartement. On entre dans le château par un escalier tournant dans une grande tour ronde. Au deuxième étage, on arrive dans de beaux appartements décorés de tapisseries et de grandes cheminées. La toiture du château a été refaite en 530.

Les travaux du XVe et XVIe siècle[modifier | modifier le code]

Le donjon a été remanié au XVIe siècle. Des fenêtres à croisée sont percées dans les murs et un étage de chemin de ronde sur mâchicoulis a été ajouté, ainsi qu'une toiture pentue et 4 échauguettes d'angle.

L'agrandissement du XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

Un bâtiment est construit, intégrant les deux tours circulaires sud qui faisaient partie, autrefois, d'une épaisse muraille qui protégeait le donjon et la cour.

On a découvert, dans le corps de logis, des décorations peinte à cette époque sur les murs, boiseries et plafonds des étages. Elles représentent des médaillons des propriétés des Cardaillac (honorés du titre de marquis sous Louis XIV), des paysages pittoresques, des figures allégoriques et des personnages antiques.

Salle du Conseil[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Elle a été rénovée début 2000 et l'on peut y voir une impressionnante collection de tableaux de tous les Présidents de la République Française depuis la IIe République ainsi que des représentations de nombreux anciens Maires de Lacapelle Marival. C'est aujourd'hui la salle,du Conseil municipal des mariages.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques le [1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chanoine Labarthe, Lacapelle-Marival et les seigneurs, par le Dr Georges Cadiergues, p. 175-179, dans Bulletin de la Société des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot, 1906, tome 31 (lire en ligne)
  • Docteur Georges Cadiergues, Histoire de la Seigneurie de Lacapelle-Marival, J. Girma libraire-éditeur, Cahors, 1906
  • Francis Salet, Lacapelle-Marival, p. 319-320, dans Congrès archéologique de France. 100e session. Figeac, Cahors et Rodez. 1937, Société française d'archéologie, Paris, 1938
  • Bruno Tollon, Lacapelle-Marival, p. 333-337, dans Congrès archéologique de France. 147e session. Quercy. 1989, Société française d'archéologie, Paris, 1993
  • Catherine Didon, Châteaux, manoirs et logis : le Lot, p. 96-97, Association Promotion Patrimoine, Éditions patrimoines & médias, Chauray, 1996 (ISBN 2-910137-18-X) ; p. 336

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]