Château de la Salle (Saône-et-Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château de La Salle)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de la Salle et Château de La Grande-Salle.
Château de la Salle
Château de la Salle (71) - 1.JPG

Château de la Salle - Vue générale

Présentation
Type
Architecte
Propriétaire
Société privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Bourgogne
voir sur la carte de Bourgogne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le château de la Salle est situé sur la commune de La Salle en Saône-et-Loire, à flanc de pente, dans la vallée de la Mouge.

Description[modifier | modifier le code]

Parmi les constructions hétéroclites très remaniées qui ne permettent pas de reconstituer les structures du château lui-même, se dresse une tour rectangulaire couronnée de consoles à ressaut ayant porté des mâchicoulis en bois. Les planchers et escaliers intérieurs ont disparu. Quelques baies ont été percées à des époques diverses dans les murailles qui ont conservé les trous des bois d'échafaudage.

Un château a été construit à quelque distance au XIXe siècle. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Le château est une propriété privée et ne se visite pas.

Historique[modifier | modifier le code]

  • XIIe siècle : un château est édifié pour surveiller un péage établi sur la Saône à hauteur du confluent de la Mouge.
  • 1368 : Girard de Vers partage le péage et les domaines avec Catherine de la Salle
  • début XVe siècle : la seigneurie passe à la famille de Saint-Point
  • première moitié XVIIe siècle : Melchior Mitte de Miolans, seigneur de Chevrières, marquis de Saint-Chamond (1586 - 1649), lieutenant général des armées du roi et époux d'Isabeau de Tournon, devient propriétaire des lieux
  • vers 1659 : Just-Henry Mitte de Chevrières, marquis de Saint-Chamond, fils des précédents, vend le domaine à Pierre Perrachon, seigneur de Senozan qui parvient à réunir les éléments dispersés de la seigneurie
  • 1675 : par mariage, le bien passe à Gabriel de Briord, futur ambassadeur de France en Hollande
  • 1691 : le précédent obtient l'union de la seigneurie avec la baronnie de Senozan, au sort de laquelle elle demeurera liée jusqu'à la fin de l'Ancien Régime

Armoiries[modifier | modifier le code]

  • Mitte de Chevrières: D'argent au sautoir de gueules; à la bordure de sable, chargée de huit fleurs de lys d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Mâconnais historique, de F. Perraud (1921)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]