Château de La Roche (Doubs)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de La Roche
Image illustrative de l’article Château de La Roche (Doubs)
Période ou style Classique
Type Château
Début construction XIIIe siècle
Destination actuelle Expositions
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1998)
Coordonnées 47° 24′ 04″ nord, 6° 11′ 31″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Comté de Bourgogne
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Commune Rigney
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de La Roche

Le château de La Roche est un château du XIIIe siècle de style classique dans le Doubs à Rigney en Bourgogne-Franche-Comté, à 26 km au nord-est de Besançon.

Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de la Roche, campé sur une falaise qui domine la vallée de l’Ognon, serait construit sur l’emplacement d’un site gallo-romain.

Le château appartient à la famille de la Roche du XIe au XIVe siècle[2].

Le donjon actuel est construit par Claude de Plaine (gruyer de Bourgogne) en 1559. Au XVIe siècle la famille de Plaine reconstruit le logis.

Après la Révolution française, le domaine est acheté par le comte de Scey qui y établit une sucrerie en 1811. En 1847, le château devient une fromagerie puis un domaine agricole en 1854, et une ferme-école en 1869.

En 1986, Jean de Foucauld (diamantaire de Paris) achète la bâtisse à l’abandon et la fait entièrement restaurer pour accueillir des expositions artistiques temporaires.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château de la Roche est formé de bâtiments certains maintenant disparus, entourant trois cours. Le logis au plafonds à la française et cheminées à hotte comporte une chapelle. De l'aile est il ne reste que le soubassement voûté et le pigeonnier.

Le moulin, attesté dès 1392, a été modernisé au XIXe siècle. Il a conservé son barrage et une partie de son canal[2]. De la sucrerie de 1811, la fromagerie en 1847 et la ferme-école, subsistent divers bâtiments dont les étables surmontées du fenil et la grange.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. a b et c « Château de la Roche », notice no PA00101717, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :