Château de La Petite-Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de la Petite-Pierre
Château de Lützelstein
Image illustrative de l'article Château de La Petite-Pierre
Période ou style Ancienne forteresse aménagée
Type Château fort
Architecte Revu par Vauban
Début construction Fin du XIIe siècle
Destination initiale Forteresse
Destination actuelle Siège du parc naturel régional des Vosges du Nord
Protection Logo monument historique Classé MH (1922, ruines du château, restes de l'enceintes fortifiées)
Coordonnées 48° 51′ 26″ N 7° 18′ 53″ E / 48.8571, 7.3147 ()48° 51′ 26″ Nord 7° 18′ 53″ Est / 48.8571, 7.3147 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune La Petite-Pierre

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château de la Petite-PierreChâteau de Lützelstein

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Petite-PierreChâteau de Lützelstein

Ce château, également appelé château de Lützelstein, se situe dans la commune française de La Petite-Pierre, dans le département du Bas-Rhin. Il est le siège du Parc naturel régional des Vosges du Nord.
Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un premier site défensif est établi par les comtes d'Eguisheim-Dabo, qui le donnent en fief à une famille noble nommée Parva Petra (« petite pierre »), laquelle lui laisse son nom[réf. nécessaire]. Le fief est érigé en comté de La Petite Pierre dès la fin du XIIe siècle, au profit d'un cadet de la puissante famille de Blieskastel ; le château est mentionné pour la première fois en 1212.

Suite à un conflit avec l'évêque de Strasbourg, les comtes doivent lui céder leur comté, lequel leur est concédé en retour sous forme de fief dès 1223.

En 1403, Bourcard de Lutzelstein, évêque de Strasbourg et dernier héritier mâle du château, cède le quart de la Petite-Pierre au comte palatin Robert III devenu empereur germanique, qui lui accorde de transmettre ces biens par voie d'héritage par les femmes. Mais en 1452, le comte palatin Frédéric Ier s'empare de la totalité du château.

Le comté est transmis à une branche cadette de la Maison palatine, et le château devient en 1566 la résidence de Jerri-Hans, comte palatin de Veldenz, qui y fait faire de grands travaux de modernisation.

Le 24 octobre 1648, par les traité de Westphalie et de Münster qui mettent fin à la guerre de Trente ans, les terres et seigneuries des Habsbourg, en Alsace, passent aux mains du Roi de France.
L'armée royale occupe le château en 1677, et en 1681 Vauban est chargé de restructurer les fortifications, encore en grande partie visibles aujourd'hui, alors que les autres châteaux-forts alsaciens étaient voués à l'abandon, l'arasement sinon à la destruction, à l'exception des châteaux de Lichtenberg et du Landskron.

Depuis 1977, le bâtiment abrite les services administratifs du parc naturel régional des Vosges du Nord. Dans l'exposition multimédia L'aventure des Vosges du Nord aménagée sur 700 m², une salle est spécifiquement consacrée à l'histoire du château de la Petite-Pierre, avec notamment une superbe maquette du Staedtel, la vieille ville fortifiée, d'après des plans de 1771, et une vue impressionnante de la citerne du château.

La ville fortifiée, avec la chapelle Saint-Louis, le chœur de l'église du XVe siècle et la tour-bastion protégeant les citernes, est étroitement liée au château.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur l'extrémité d'une crête, séparé de la vieille ville par un fossé artificdateraient du début du XIIIe siècle. Le donjon pentagonal a été détruit au XIXe siècle Le logis a été très remanié mais dans sa cave la citerne à filtration daterait du XIVe siècle et sur sa façade sud des fenêtres romanes. Le puits à décor Renaissance, la porte d'entrée à pilastres et la tourelle d'escalier dateraient du XVIe siècle

Une construction polygonale présente des ornementations gothiques en particulier chapiteaux à crochets.

Chateau de La Petite-Pierre.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :