Château de Léhélec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Léhélec
Image illustrative de l’article Château de Léhélec
Une vue aérienne du château.
Début construction XVIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Jean Le Mintier
Propriétaire actuel Marc Le Mintier de Léhélec
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1966)
Site web http://www.lehelec.com
Coordonnées 47° 35′ 20″ nord, 2° 16′ 39″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Bretagne
Département Morbihan
Commune Béganne
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
(Voir situation sur carte : Morbihan)
Château de Léhélec
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
Château de Léhélec
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Léhélec

Le château de Léhélec est une demeure construite au XVIIe siècle par Jean Le Mintier, seigneur de Léhéléc, gentilhomme de la Maison du Roi (Louis XIV). Il est situé sur la commune de Béganne, dans le département du Morbihan.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Léhélec a été construit vers l'an 1660 par Jean Le Mintier, seigneur de Léhélec, qui était l'un des 100 pages de la Maison du Roi.

C'est un château de style Louis XIII ; ce qui frappe d'abord c'est l'aspect rosé des pierres tirées des carrières voisines de schiste ferrugineux de Béganne ; l'entourage des portes et fenêtres est fait avec du granit de Péaule et le tout est adouci par la blancheur du tuffeau, pierres également utilisées pour les lucarnes. Au fronton nord on voit les armes des Le Mintier qui se lisent "de gueules à la croix engrêlée d'argent" et celles des Bocan de Léhélec qui se lisent "d'azur à une bande d'argent chargée de trois croissants de sable et accompagné de deux trèfles d'or".

À l'intérieur, François Le Mintier, marquis de Léhélec, colonel de la Garde à cheval de Louis XVI, a fait faire une rampe d'escalier remarquable, dont on dit que le Roi, parfait connaisseur en ferronnerie, aurait fait des rectifications sur le plan que lui avait présenté son colonel.

L'ensemble est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis le [1] et est ouvert à la visite.

On vient de découvrir à Léhélec une stèle et un tumulus (tombe) vénètes, datant de 500 ans av. J.-C..

Propriétaires[modifier | modifier le code]

Ce château est toujours resté dans la famille Le Mintier.

Léhélec, anciennement tenue par la famille de La Touche devient la propriété des Bocan de Léhélec au XVIe siècle qui construisirent en 1554 un petit manoir.

En 1578, Marie Bocan, la dernière descendante des seigneurs de Léhélec, épouse François Le Mintier, gouverneur de Redon.

Ils habitaient alors le manoir qui existe toujours actuellement.

La maison Le Mintier, maison chevaleresque de Bretagne, par son ancienneté (elle est citée dès 1090) et le nombre de ses branches, est l’une des plus importantes de la noblesse de Bretagne. Elle est à ce jour toujours propriétaire du château.

Cette famille est originaire de Montcontour (Côtes-d'Armor) où elle possédait de nombreuses seigneuries dont le château des Granges en Henon qui était le berceau des Le Mintier.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les armes des Le Mintier sont : « De gueules à la croix engrêlée d'argent ». On peut noter la présence de la couronne du marquis ainsi que celle de deux lions (constituant les supports des armes Le Mintier). La légende présente sur les armoiries est la suivante : "Deus Meus, omnia sunt" signifiant « Mon Dieu est mon tout ».

Armoiries de la famille Le Mintier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]