Château de Kerlevénan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Kerlevénan
Architecte Jacques-François Jouanne[1]
Début construction vers 1780
Propriétaire initial Famille de Gouvello
Destination initiale Habitation
Protection Logo monument historique Classé MH (1982)
Coordonnées 47° 32′ 22″ nord, 2° 43′ 48″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bretagne
Région Bretagne
Département Morbihan
Commune Sarzeau

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Kerlevénan

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Château de Kerlevénan

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
Château de Kerlevénan

Géolocalisation sur la carte : golfe du Morbihan

(Voir situation sur carte : golfe du Morbihan)
Château de Kerlevénan

Le château de Kerlevénan est situé sur la commune de Sarzeau, dans le département du Morbihan. Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2]

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Kerlevénan est construit à la fin du XVIIIe siècle, en 1780, par les soins de l'architecte Johanes, pour le compte de Marie-Joseph-Armand de Gouvello, seigneur de Keriaval, Kelevenan, Kerhar, Kerbot et Kerlen. Né en 1747, il épouse au cours de cette même année 1780, Catherine-Charlotte de Peyrac, originaire de Saint-Domingue. Il est député en Cour par l'Ordre de la Noblesse, aux États de Bretagne de 1788. Il a émigré à la Révolution à Augsbourg, en Bavière, puis à Brington dans le Sussex (Angleterre). Le château est vendu comme Bien National pendant son exil.

Sous la Restauration, le château est racheté par son fils : Pierre-Armand-Jean-Vincent-Hippolyte de Gouvello de Keriaval, né à Kerlenévan, baptisé à Sarzeau, le 19 juin 1782. Émigré avec ses parents en Bavière et en Angleterre, puis en Italie, il épouse Thérèse Le Ray de Chaumont. Il restaure le château dans le style italien. Il est mort à Kerlenévan le 28 décembre 1870.

Héritier du Château, leur fils Amédée-Charles-Donatien de Gouvello de Keriaval, né le 22 septembre 1821, épouse en 1853 Octavie de Grouchy. Il est le fondateur des Asiles ruraux de Kerhar et Kerbot, en Sarzeau, près du château de Kerlevénan. Il est député légitimiste du Morbihan de 1871 à 1876, président de la Société de patronage des Orphelinats agricoles de France, président d'honneur de la Société des sauveteurs bretons et du conseil d'administration de l'École Saint-François-Xavier de Vannes. Il est mort à Kerlevénan le 25 août 1907[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château construit dans le style classique du XVIIIe siècle est restauré au XIXe dans le goût italien. Il est classé monument historique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kerlevenan », sur http://www.nieuwsbronnen.com (consulté le 13 mars 2012)
  2. « Château de Kerlevénan », notice no PA00091727, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Henri de La Messelière, Les Filiations bretonnes, Prudhomme, Saint-Brieuc, 2013, T.II, p.570

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]