Château de Hluboká

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Hluboká
Image illustrative de l’article Château de Hluboká
Période ou style Architecture néogothique
Architecte F. Beer et F. Deworetzky
Début construction XIIIe siècle
Fin construction 1871 (reconstruction)
Propriétaire initial Ottokar II de Bohême
Site web www.zamek-hluboka.czVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées 49° 03′ 05″ nord, 14° 26′ 28″ est
Pays Drapeau de la Tchéquie République tchèque
Région historique Bohême-du-Sud
Localité Hluboká nad Vltavou
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
(Voir situation sur carte : Tchéquie)
Château de Hluboká

Le château de Hluboká (en allemand Frauenberg) est un château néogothique situé dans la ville de Hluboká nad Vltavou, en République tchèque.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, le château est construit par Ottokar II de Bohême dans la deuxième moitié du XIIIe siècle, il est reconstruit par les seigneurs de Jindřichův Hradec au XVIe siècle, dans un style Renaissance[1]. Il est vendu en 1661 à la famille Schwarzenberg, et adapté dans un style baroque[1]. Puis il est démoli et reconstruit au milieu du XIXe siècle dans un style gothique anglais [1]. Son dernier propriétaire privé quitte la Bohême avant la Seconde Guerre mondiale. La propriété est nationalisée après la fin de ce conflit[1].

Description[modifier | modifier le code]

Il doit son apparence actuelle au prince Johann Adam de Schwarzenberg qui le fait reconstruire, en suivant l'exemple néogothique du château de Windsor par les architectes Franz Beer et Ferdinand Deworetzky entre 1841 et 1871[1]. La plus grande pièce est la bibliothèque[1]. La salle à manger est ornée de remarquables tapisseries flamandes du XVIIe siècle[1].

Le parc (1,9 km2) est également redessiné dans le style des jardins anglais.

Il est nationalisé en 1947 par une loi spéciale, surnommée par les Tchèques lex Schwarzenberg ainsi que 61 000 hectares et de nombreux immeubles et usines possédés par les Schwarzenberg de la branche dite de Frauenberg-Krumau (en tchèque Hluboká-Krumlov).

Hluboká et les arts[modifier | modifier le code]

Au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

Jackie Chan et Owen Wilson y ont tourné quelques scènes de leur Shanghai Kid 2[2].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Philippe Benet et Renata Holzbachova, Prague et les châteaux de Bohême, ACR Editions, , « La Bohême du Sud », p. 256
  2. Jean DA LUZ, « République Tchèque : et si on allait voir ailleurs qu’à Prague ? », sur TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone (consulté le )