Château de Guiry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Guiry
Image illustrative de l’article Château de Guiry
Architecte François Mansart
Début construction 1665
Propriétaire initial André, marquis de Guiry
Propriétaire actuel Baron Gabriel de Barthès de Montfort
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1942, Parc)
Logo monument historique Classé MH (1944, 2001)
Coordonnées 49° 06′ 29″ nord, 1° 51′ 03″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Commune Guiry-en-Vexin
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Guiry
Géolocalisation sur la carte : Val-d'Oise
(Voir situation sur carte : Val-d'Oise)
Château de Guiry

Le château de Guiry est situé sur la commune de Guiry-en-Vexin, dans le Val-d'Oise.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château est édifié à partir de 1665 pour le marquis André de Guiry selon les plans dessinés par François Mansart, en récupérant les soubassements d’un premier édifice du XVIe siècle détruit par le feu. L'architecte et le commanditaire meurent en 1666, mais les travaux sont toutefois achevés par le neveu Jules Hardouin-Mansart. Cas rare dans l'histoire, le domaine reste dans la même famille depuis treize siècles, soit aussi loin que remontent les premières traces écrites qui en font mention.

Après avoir été inscrit monuments historiques par arrêté du avec son parc, le château, l'avenue, la cour d'honneur, les communs, le verger et de différents éléments du parc sont classés par arrêté du  ; puis deux parcelles constitutives de l'avenue du château sont classées par arrêté du . En conséquence, le parc reste simplement inscrit, et le château avec tout le reste du domaine est classé[2].

Description[modifier | modifier le code]

De style classique, le château comporte un étage et une mansarde. Très sobre, il se distingue par l'harmonie des proportions et des rapports de masses, et de la rigueur géométrique de son plan. Le rez-de-chaussée repose sur un haut soubassement, comportant des oculi pour éclairer la cave. La façade sur la cour d'honneur s'organise sur sept travées, dont la première et la dernière correspondent à des avant-corps en légère saillie, et les trois au centre sont surmontées d'un fronton en arc de cercle. Le bas-relief qui l'orne n'est sculpté qu'au XIXe siècle et représente les armes des Rosset de Létourville. Les deux statues sur les trumeaux entre les trois fenêtres symbolisent deux des quatre Vertus cardinales, la Justice et la Force. La façade sur le jardin est presque identique, sauf qu'elle ne comporte pas de fronton. Toutes les fenêtres sont rectangulaires. La porte au milieu du rez-de-chaussée est flanquée de deux pilastres simplifiés et surmontée d'un entablement ébauché. Les lucarnes sont pourvues de petits frontons triangulaires sommés d'une boule, et les impostes sont marquées par des larmiers. Les cheminées sont traitées avec grand soin, et chaque face se termine par un petit fronton en arc de cercle[3],[4].

Quelques vues du château[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source IGN
  2. Notice no PA00080082, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Jacques Sirat et Stéphane Gasser, « Le patrimoine des communes du Val-d’Oise : Guiry-en-Vexin », Collection Le Patrimoine des Communes de France, Paris, Flohic Éditions, vol. II,‎ , p. 1000-1002 (ISBN 2-84234-056-6).
  4. Claude Danis, Châteaux et manoirs en Val-d'Oise, Éditions du Valhermeil, , 167 p. (ISBN 9782913328327), p. 58-61.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Sirat, Guide historique de Guiry-en-Vexin, Guiry-en-Vexin, Édition du centre de recherches archéologiques du Vexin français, (1re éd. 1958), 50 p., p. 37-45

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]