Château de Fayolle (Abzac)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Fayolle
Image illustrative de l’article Château de Fayolle (Abzac)
Le château vu de la cour
Type logis
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Destination actuelle privé
Coordonnées 46° 05′ 49″ nord, 0° 41′ 40″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Marche
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Abzac
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Fayolle
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Château de Fayolle
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Château de Fayolle

Le château de Fayolle est situé sur la commune d'Abzac, en Charente.

Historique[modifier | modifier le code]

Un donjon a été construit au XIIIe siècle, flanqué de contreforts pleins.

Le plus ancien seigneur connu est Robert Ambasmat, qui était aussi seigneur des Vestizons[Note 1]. Sa famille était attestée comme garde du sceau du comte de la Marche à Charroux en 1363.

La nièce d'un autre Robert, Antoinette Ambasmat, épousa, en 1506, François de Couhé de Lusignan. C'est vraisemblablement ce dernier qui aménagea le château et en fit un logis. Le château restera à cette famille pendant trois siècles[2].

Après la Révolution, en 1795, la veuve de François VI de Couhé de Lusignan (branche de La Besge), Marie-Jeanne-Thérèse-Charlotte Gracieux, dame de Fayolle, est emprisonnée comme suspecte à Confolens[3]. Le château passe par mariage aux de La Rapidie et Babaud de Marcillac, puis aux Boismarmin au XIXe siècle, et au XXe siècle à la famille L'Hermite, alliée aux Maury-Laribière, qui le possède encore actuellement[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le logis rectangulaire a été coiffé au XVIIIe siècle d'une toiture à la Mansart de tuiles plates[2],[4].

La construction est cantonnée de trois fines tours rondes, qui sont en réalité des contreforts pleins,. La quatrième tour, à l'angle nord-ouest, est polygonale et coifée d'un toit à pans courbes.

Sur la façade sud est accolée une tour ronde contenant l'escalier et coiffée d'une poivrière.

De vastes communs, remaniés au XIXe siècle, complètent le château[2].

Vue de l'est

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Aujourd'hui les Vieux Tisons, commune d'Hiesse, à 5 km au sud-est du Madieu, paroisse d'Épenède en Angoumois, dont Jean Ambasmat était le seigneur.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées prises sur Géoportail
  2. a b c et d Charente Patrimoine 1993, p. 79.
  3. Jean-Paul Gaillard 2005, p. 45.
  4. Catillus Carol, « Logis de Fayolle », sur charente.confolens.free.fr, (consulté le 14 février 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]