Château de Făgăraș

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Făgăraș
Image illustrative de l'article Château de Făgăraș
Nom local Cetatea Făgăraș
Période ou style Château fort
Début construction 1310
Destination actuelle Musée du pays de Fagaras et bibliothèque
Coordonnées 45° 50′ 43″ nord, 24° 58′ 25″ est
Pays Drapeau de la Roumanie Roumanie
Région historique Transylvanie
Subdivision administrative Județ de Brașov
Localité Făgăraș

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

(Voir situation sur carte : Roumanie)
Château de Făgăraș

Le château de Făgăraș (en roumain : Cetatea Făgăraș ; Fogarasi vár en hongrois) est un château fort situé en plein centre-ville de Făgăraș dans le județ de Brașov, en Transylvanie, Roumanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du château débute en 1310 sur le site d'une ancienne fortification de terre et de bois du XIIe siècle. Son but, éminemment stratégique, est la défense du sud-est de la Transylvanie contre les incursions Tatares et Ottomanes.

Le voïvode de Transylvanie István Maylád entre en possession du château et des domaines alentours en 1526 et démarre des travaux de transformation qui en feront un véritable château fort. Les murs sont ainsi doublés en épaisseur à partir de l’intérieur. De nouveaux espaces sont aménagés en pièces et salles voûtées. En 1541 les Ottomans conduits par Mustapha pacha attaquent la forteresse. Mailath tombe dans un piège et est emprisonné dans la prison de la Forteresse des Sept-Tours, le Yedikule, à Constantinople, où il meurt dix ans plus tard.

Prince de Transylvanie de 1599 à 1600, Michel Ier le Brave prend possession de la forteresse. Lors du soulèvement de la noblesse magyare, lui et sa famille y trouveront refuge.

Au cours du XVIIe siècle (avec quelques courtes interruptions) le château devient la résidence des princes de Transylvanie. La diète transylvaine s'y réunira à quatre reprises.

En 1630 les douves sont élargies et liées par un canal secret à l'Olt. Un pont-levis est installé. Plus tard, les caves sont aménagées en cachots et accueillirent des serfs révoltés.

Architecture[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Une restauration du monument a été entreprise durant la période 1962-1967[1]. Actuellement le château héberge le musée du pays de Făgăraș avec des sections sur l'histoire de la ville et du pays de Făgăraș, mais aussi dédiées à l'ethnographie et à l'art, ainsi que la bibliothèque municipale.

Photographies[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Viorica Bica, La Forteresse de Făgăraș, le monument, in Iulian Marius Șchiopu (éd.) Muzeul Țării Făgărașului „Valter Literat”, 720 de ani de istorie a Făgărașului, Alba Iulia, 2011, (ISBN 9789731173375), p. 150-151

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]