Château de Duino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château de Duino
Castello di Duino
Castello di Duino from Castelvecchio.jpg
Le château vu de Castelvecchio
Présentation
Destination initiale
résidence - défense
Destination actuelle
résidence - musée
Style
Construction
1389
Propriétaire initial
Ugone di Duino
Propriétaire actuel
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées

Le château de Duino est un château médiéval situé sur la commune italienne de Duino-Aurisina, près de Trieste, en Frioul-Vénétie julienne.

Castello di Duino 013.jpg

Surplombant le golfe de Trieste, en mer Adriatique, il est rendu célèbre par le poète Rainer Maria Rilke, qui y commence l'écriture de ses Élégies de Duino en 1912[1] qu'il dédie à la Princesse Maire von Thurn und Taxis, amie et mécène du poète.

Le château de Duino est le siège de la famille Torre e Tasso, branche italienne de la Maison Thurn und Taxis (Tour et Taxis).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lieu d'édification du château est habité depuis l'antiquité. La grotte située dans le parc est dédiée au culte de Mithra entre le IVe siècle av. J.-C. et le IIe siècle.

En 1389 les Wallsee ordonnent la construction d'un château à coté des ruines de la forteresse du XIe siècle qui appartenait au Patriarcat d'Aquilée.

En 1587, il devient la propriété de Raymond Thurn-Hofer et Valssasina membre de la famille italienne Della Torre qui compte plusieurs Patriarche d'Aquilée.[2]

La Maison Thurn und Taxis[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, le Castello di Duino devient la propriété du Prince Alexander Johann Thurn und Taxis de la branche de Bohème Thurn und Taxis. Le Prince Alexander Johann et sa femme, La Princesse Marie zu Hohenlohe-Waldenburg-Schillingsfürs, reçoivent de nombreux artistes.

En effet, Johann Strauss, Franz Listz, Gabriele D'Annunzio Rainer Maria Rilke, Paul Valéry sont accueillis par les Torre e Tasso.

En 1923, Victor Emanuel III crée le titre de Duc de Castel Duino et le Prince Alessandro devient 1er Duc de Castel Duino.

Le château de Duino demeure la propriété de Carlo della Torre e Tasso, arrière petit-fils du Prince Alexandre et de la Princesse Marie.

En 2003 le château et son parc a sont ouverts au public. En 2017, le château de Duino accueille 64 000 visiteurs.

Rilke et les Élégies de Duino[modifier | modifier le code]

En 1912, invité par la Princesse Marie von Thurn und Taxis, le poète Rainer Maria Rilke commence à écrire les premiers fragments des Élégies de Duino qu'il lui dédiera. Une sorte de mysticisme entoure la naissance de la première élégie. La princesse de Tour et Taxis raconte dans ses Souvenirs : lors d’une promenade au bord de la mer, le long des falaises abruptes, Rilke aurait eu soudainement l’impression d’être appelé et d’entendre une voix dans le grondement de la bora (le vent du nord-est) lui crier : «Wer, wenn ich schriee, hörte mich denn aus der Engel Ordnungen ?» (« Qui, si je criais, m’entendrait donc depuis les ordres des anges ? »).

Musée et exposition[modifier | modifier le code]

Collection permanente[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, le château est ouvert au public et en plus de sa collection permanente accueille de nombreuses expositions. Parmi les pièces importantes de la collection permanente, on trouve le piano de Franz Liszt et de nombreux témoignages du séjour de Rainer Maria Rilke.

Le Castello di Duino abrite la collection d'instruments de musique à cordes datant de 1500 à 1780 de la fondation Orphéon-Vazquez.

Exposition[modifier | modifier le code]

  • " La Cina al Castello di Duino "- 2006 - Danielle Elisseeff - François Thierry de Crussol

Mostra de théâtre et poésie[modifier | modifier le code]

Chaque année, la mostra internationale de poésie et de théâtre est organisée au château de Duino.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Manfred Engel (dir.), Rilke-Handbuch: Leben-Werk-Wirkung, Springer-Verlach, Stuttgart, 2013, p. 384.
  2. « Istria on the Internet - Castles and Palaces - Duino », sur www.istrianet.org (consulté le 30 janvier 2019)