Château de Crazannes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Crazannes
Image illustrative de l'article Château de Crazannes
La façade nord ornée de sculptures de style flamboyant et la tour cylindrique à mâchicoulis coiffée d'une poivrière très pointue.
Début construction XIVe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1913)
 Inscrit MH (1925, 1963, 1988)
Site web www.crazannes.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées 45° 50′ 42″ nord, 0° 41′ 38″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Saintonge
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Commune Crazannes

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Château de Crazannes

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Crazannes

Le château de Crazannes, à Crazannes, en Charente-Maritime, classé monument historique en 1913, est l'un des plus anciens châteaux de Charente-Maritime. Sa construction a débuté au XIVe siècle à l'emplacement d'une ancienne forteresse médiévale du XIe siècle dont il reste la chapelle, les douves et le donjon.

Historique[modifier | modifier le code]

Classé monument historique en 1913, le Château de Crazannes est l'un des plus anciens châteaux de Charente-Maritime, et l'un des premiers châteaux privés à avoir obtenu ce classement[1],[2]. Par la suite, trois inscriptions en 1925, 1963 et 1988 viendront compléter cette première protection.

Sa construction a débuté au XIVe siècle, à l'emplacement même d'une ancienne forteresse médiévale du XIe siècle dont il reste aujourd'hui la chapelle, les douves et le donjon (vestige du mur d'enceinte).

Initialement propriété des seigneurs de Tonnay-Charente, le site a connu de nombreux propriétaires dont, entre autres, Jacques Poussard (conseiller de Charles VI), la famille Daillon ou encore la famille Acarie. Cette famille, dont les hommes étaient d'illustres militaires, a vécu au château plus de 300 ans et a réalisé d'importants travaux d'agrandissement...

Parmi les personnes ayant séjourné au château, quelques-unes ont plus particulièrement marqué les esprits : ainsi au XIVe siècle, le Prince Noir a séjourné quelque temps dans le domaine, et en 1519, François Ier y passa une nuit...

Mais le plus célèbre demeure le Chat Botté, dont le maître, propriétaire du château, fut célébré par Charles Perrault dans son conte.

Par la suite, le château a appartenu à la famille Chaudruc qui, au début du XXe siècle, y entreprit de lourds travaux de restauration.

Architecture[modifier | modifier le code]

La façade nord, du début du XVIe siècle, présente des portes et fenêtres ornées d'élégantes sculptures de pierre, d'un style flamboyant remarquable.

La tour cylindrique qui s'y appuie s'orne de mâchicoulis. Elle est coiffée d'une poivrière très pointue.

Le pigeonnier date du XVIIe siècle[2].

La chapelle romane date, quant à elle, du XIe siècle, de même que le donjon qui a subi différentes modifications au cours du temps.

Parc et jardin[modifier | modifier le code]

Le parc aux arbres centenaires entoure le château et longe la Charente. Il a été inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables[3].

Accès au public[modifier | modifier le code]

Le château de Crazannes est ouvert à la visite toute l'année (moyennant paiement).

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crazannes, Logis alchimique, Nicolas Faucherre et Antoine Pellerin, éditions Croît Vif
  2. a et b « Château de Crazannes », notice no PA00104664, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « Parc du château », notice no IA17008847, base Mérimée, ministère français de la Culture

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux manoirs logis, la Charente-Maritime, éditions Patrimoines et Médias 1993, (ISBN 2-910137-04-X)
  • Frédéric Chassebœuf, Châteaux en Poitou-Charentes, Prahecq, Patrimoines et Médias, coll. « Belles visites », , 173 p. (ISBN 2-910137-91-0, OCLC 71887670)
  • Guide des parcs et jardins du Poitou-Charentes, document de la direction régionale des affaires culturelles