Château de Coat-an-Noz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Coat-an-Noz
Image illustrative de l’article Château de Coat-an-Noz
Château de Coat-an-Noz (original)
Type Manoir
Coordonnées 48° 30′ 56″ nord, 3° 23′ 33″ ouest[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Bretagne
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Commune Belle-Isle-en-Terre
Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor
(Voir situation sur carte : Côtes-d'Armor)
Château de Coat-an-Noz
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Coat-an-Noz

Le château de Coat-an-Noz est situé au sud de la commune de Belle-Isle-en-Terre, dans le département des Côtes-d'Armor, à proximité de Loc-Envel dans la forêt de Coat-an-Noz.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été construit entre 1880 et 1884 par la comtesse de Sesmaisons (1838-1901). Le château devient, par alliance, la propriété des princes de Faucigny-Lucinge. Bertrand de Faucigny-Lucinge, criblé de dettes, revend le château et le vaste domaine qui l'entoure en 1923.

En 1929, Sir Robert Mond, roi du nickel, achète le château pour sa femme Lady Mond, née Marie-Louise Le Manac'h, originaire de Belle-Isle-en-Terre. Après sa mort en 1949, le château passe entre les mains de divers propriétaires qui s'avèrent incapables de restaurer entièrement ce vaste édifice.

En 2011, le château est racheté par des particuliers, qui le restaurent[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

C'est un logis rectangulaire flanqué de tourelles à ses quatre angles, construit en granit et schiste et couvert de toits d'ardoise[3].

Réplique[modifier | modifier le code]

Le château de Lady Mond, également sur la commune de Belle-Isle-en-Terre, est une réplique, construite en 1923 par Lady Mond, du château de Coat-an-Noz. Cette réplique ayant été construite au départ trop près de la route, Lady Mond ordonna qu'elle soit démontée et reconstruite quelques mètres plus loin de la route. Aujourd'hui ce château accueille un aquarium d'eau douce et le Centre régional d'initiation à la rivière (Crir).

Œuvre de fiction[modifier | modifier le code]

Le château est le décor de la bande dessinée La Brouette des Morts, une aventure de Dick Hérisson, par Didier Savard.

Le château tient une place centrale dans le roman policier Le Tableau de Maï, d'Anne-Solen Kerbrat (éditions du Palémon, 2018).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]