Château de Clagny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Clagny
Image illustrative de l'article Château de Clagny
"Les ruines du vieux château de Clagny", à Versailles, par Pierre-Antoine Demachy, 1773. Tableau exposé au Salon du Louvre de 1775, sous le numéro 51. Collection particulière.
Architecte Jules Hardouin-Mansart
Début construction 1674
Propriétaire initial Madame de Montespan
Coordonnées 48° 48′ 32″ nord, 2° 08′ 14″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Île-de-France
Département Yvelines
Commune Versailles

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Château de Clagny

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Clagny

Le château de Clagny est un château français, aujourd'hui disparu, qui était situé à Versailles, dans le département des Yvelines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château de Clagny, dont les plans ont été dessinés par Jules Hardouin-Mansart pour la maîtresse favorite de Louis XIV, Madame de Montespan, était situé au nord-est du château de Versailles. La commande originelle fut faite à Antoine Le Pautre, qui meurt en 1679 sans avoir pu terminer les plans.

Sa construction est décidée en avril 1674 ; les jardins étaient l'œuvre de Le Nôtre. En 1675 le domaine de Glatigny avec son manoir est ajouté à Clagny. Son étang, d'une taille équivalente à la pièce d'Eau des Suisses du château de Versailles, s'étendait juste au nord du marché de la ville, des limites du domaine royal, aujourd'hui la rue du Maréchal Galliéni, jusqu'à l'actuel boulevard du Maréchal Foch. Le bâtiment en lui-même se situait au niveau des voies de la gare de Versailles - Rive Droite, au nord du lycée Hoche[1].

Érigé entre 1674 et 1684, il coûta 2 073 000 livres au trésor royal; il fut détruit pour élargir la ville de Versailles et faire place à un quartier de 18 rues, moins d'un siècle plus tard en 1769.

Propriétaires[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Jean Pierre Bonnassieux, Le château de Clagny et madame de Montespan : D'après les documents originaux. Histoire d'un quartier de Versailles, 2002.
  • Jean-Christian Petitfils, Madame de Montespan, page 135

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]