Château de Chaumont (Oyé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Chaumont
Image illustrative de l’article Château de Chaumont (Oyé)
Le château de Chaumont, vu du côté ouest
Début construction 1770
Protection  Inscrit MH (1990)
Coordonnées 46° 19′ 58″ nord, 4° 12′ 16″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Commune Oyé

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château  de Chaumont

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château  de Chaumont

Le château de Chaumont est situé sur la commune d'Oyé en Saône-et-Loire en France.

Il est classé à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques (ISHM)[1].

Description[modifier | modifier le code]

Château de Chaumont - détail

Le château, de plan en U, comporte un corps central flanqué, sur les angles de sa façade extérieure, de deux tours carrées et, sur ceux de sa façade sur cour, de deux gros pavillons que prolongent deux ailes en retour d'équerre. Ces ailes sont elles-mêmes complétées chacune par un pavillon implanté sur leur angle extérieur. Le bâtiment du XVe siècle, provenant de Moulin-l'Arconce, a été rebâti dans l'alignement du corps principal.

Une allée s'allonge entre des plates-bandes ponctuées d'ifs taillés, de centaures chevauchés par des amours et de vases d'ornement. Une grille dissimule une charmille taillée en arc de triomphe. Des parterres gazonnés, dans un parc décoré de statues et d'arbustes taillés, entourent l'ensemble.

Le château est une propriété privée. La grande salle, la chapelle et le parc sont ouverts au public au mois d'août.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Chaumont.
  • 1638 : domaine de l'abbaye de Cluny, si la seigneurie est vendue à Hector Andrault de Langeron, marquis de Maulévrier (grand-père du maréchal de France Jean-Baptiste Louis Andrault de Maulévrier) qui avait acquis deux ans auparavant la seigneurie d'Oyé la maison ne le fut pas.
  • Après 1748, Jean Circaud, secrétaire du roi et promoteur avec son cousin Emilliand Mathieu de l'embouche dont sortira la race charolaise, fera édifier la demeure actuelle.
  • 1818 : Mariage de Jules du Marais avec Elisa Circaud de Chaumont. La propriété passe à la famille du Marais qui la possède toujours.
  • XIXe siècle : le Baron Albert du Marais transforme la grange du XVIe siècle en salle de réception en transportant les cheminées, les fenêtres et la tour d'escalier du château de Moulin l'Arconce.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Vignier (sous la dir. de) : Le Guide des Châteaux de France, 71 Saône-et-Loire, Éditions Hermé, Paris, 1985.

Sur les autres projets Wikimedia :