Château de Charras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Charras
Image illustrative de l’article Château de Charras
La grille d'entrée et le bâtiment nord
Période ou style classique Louis XIV
Début construction XVIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Famille de La Laurencie
Destination initiale logis
Propriétaire actuel privé
Destination actuelle hôtel
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1992)[1]
Coordonnées 45° 32′ 36″ nord, 0° 24′ 57″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Angoumois
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Charras
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Charras
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Château de Charras

Le château de Charras est situé dans la commune de Charras, en Charente, à 25 kilomètres au sud-est d'Angoulême.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XVe siècle, Jean de Plouer, écuyer, était seigneur de Claix et de Charras. Sa fille, Marie, épousa en 1493 François de La Laurencie, qui devint seigneur de Charras. La famille de La Laurencie posséda Charras jusqu'au XVIIIe siècle. En 1766, Noël-Bertand de La Laurencie était marquis de Charras, Neuvicq, baron du Seure, seigneur de Maumont et de la métairie du Verger en Macqueville, Herpes, le Breuil de Dignac, les Riffauds, le Bourg Claveau[3],[4]... À la Révolution, il n'émigra pas et ne fut pas inquiété à cause de son état maladif, mais sa sœur et sa femme furent cependant décapitées pour « complicité de l'émigration »[4].

Le château a été construit au XVIIe siècle, et s'élève près de l'église. Il comprend un vaste domaine. En 1850, un incendie le détruit partiellement, et il est remanié par son propriétaire, un certain Alary, ou de Saint-Alary [5]. La partie centrale est ancienne, mais elle est surmontée d'une balustrade. Le fronton curviligne montre les armes de la famille de La Laurencie.

Le château est inscrit monument historique en 1992[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'entrée s'effectue par une grille imposante et un portail situé près de l'église.

Le corps de logis en fond de cour était autrefois cantonné de pavillons. Le bâtiment principal, au sud, date du XVIIe siècle. Il a une toiture en pans brisé couvert en ardoise. Les autres bâtiments sont couverts en tuile canal. Un bâtiment de petite taille occupe la partie nord.

Une tourelle en pierre datant du XVe siècle, une orangerie, une ferme et une série de trois terrasses avec escaliers, murets et balustrades complètent l'ensemble.

Les caves ont été reconstruites pour servir de réservoirs d'eau, utiles dans cette terre calcaire aride[6],[7].

À l'est de l'église, un logis avec tour semi-circulaire est incluse dans un pavillon appartenant au château[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château de Charras », notice no PA00104585, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Jean-Marie Ouvrard, « Armorial de La Laurencie », (consulté le )
  4. a b et c Jean-Paul Gaillard 2005, p. 214-215
  5. Jules Martin-Buchey, Géographie historique et communale de la Charente, édité par l'auteur, Châteauneuf, 1914-1917 (réimpr. Bruno Sépulchre, Paris, 1984), 422 p., p. 117
  6. « Dossier de protection, Château de Charras » [PDF], base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Communauté de communes Seuil Charente Périgord, « Le château de Charras », (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]