Château de Châtenay (Chanoz-Châtenay)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château de Chanoz-Châtenay)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Châtenay
Image illustrative de l’article Château de Châtenay (Chanoz-Châtenay)
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction XIe siècle
Destination initiale Résidence seigneuriale
Propriétaire actuel Personne privée
Protection  Inscrit MH (1987, partiellement)[1]
Coordonnées 46° 11′ 10″ nord, 5° 01′ 09″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Ancienne province de France Bresse
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune Chanoz-Châtenay

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Château de Châtenay

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Châtenay

Le château de Châtenay est une ancienne maison forte, du XIe siècle reconstruit au XVe siècle et remanié au XIXe siècle, centre de la seigneurie de Châtenay qui se dresse sur la commune de Chanoz-Châtenay dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le château fait l’objet d’une inscription partielle au titre des monuments historiques par arrêté du 18 février 1987[1]. Seuls les façades et toitures des bâtiments qui cernent la cour intérieure à l'Est avec les deux tours d'angle, la tour du XVe siècle accolée au corps de logis principal à l'Est et le mur de soutènement au Nord-Ouest sont inscrits.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château de Châtenay est situé dans le département français de l'Ain sur la commune de Chanoz-Châtenay.

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie avec château fort, en toute justice, est la possession à l'origine des sires du nom et armes de Châtenay. En 1274[3] Hugon de Châtenay reconnait tenir sa maison forte du comte de Savoie. En 1306[3] Pierre de Châtenay, chevalier, reçoit du comte Amédée V de Savoie confirmation de la justice moyenne et basse.

La terre de Châtenay passa de cette ancienne famille à celle de Bouvens, qui en 1448[3] la vend à Sibued de Feillens. En 1516[3] Amé de Feillens l'aliène à Jacques Ier de Monspey, chevalier. En 1573[3] Jacques II de Monspey achète du comte de Pont-de-Veyle et de Châtillon, la haute justice. Le duc de Savoie érige quelque temps après la terre en baronnie que Louise de Monspey, fille unique de Jacques II, porte en dot à Pierre de Seyturier, seigneur de la Verjonnière. Des de Seyturier, la baronnie de Châtenay passe à la famille de Garron, d'où elle ne sortit plus, à la suite de l'acquisition qu'en fit, le 9 avril 1649[3], Jean Garron, conseiller du roi.

Description[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château », notice no PA00116362, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées trouvées sur Géoportail (France).
  3. a b c d e et f Marie-Claude Guigue 1873, p. 89.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]