Château de Caunelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Caunelles
Image illustrative de l'article Château de Caunelles
Période ou style XVIe et XVIIIe siècles
Type Villa agricole
Architecte Jean-Marie Amelin (1785-1858)
pour les jardins
Fin construction Attestée au XVIe siècle
Remaniements au XVIIIe siècle
Propriétaire initial Jean d'Hucher
Médecin ordinaire du roi
Propriétaire actuel Propriété privée
Destination actuelle Exploitation viticole
(AOC Saint-Georges-d'Orques)
Protection  Inscrit MH (2006)
Coordonnées 43° 37′ 13″ nord, 3° 48′ 40″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Languedoc
Région Occitanie
Département Département de l'Hérault
Commune Juvignac

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Caunelles

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Château de Caunelles

Le château de Caunelles est un domaine du XVIe siècle remanié au XVIIIe siècle, dont la plupart des éléments — édifices, jardins et parc — sont inscrits aux monuments historiques. Centre d'une exploitation viticole, il se situe à Juvignac, dans l'Hérault.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Caunelles, ses terrasses sur la rivière Mosson et ses terres sont attestés comme bien noble à la Renaissance[1]. Jean d'Hucher, médecin ordinaire du roi Henri III, confirmé dans cette fonction par Henri IV qui lui attribue le titre d'écuyer, fait l'acquisition du domaine et de la seigneurie en 1595. Ses descendants les conservent jusqu'en 1790[2].

Le château connaît des remaniements au XVIIIe siècle. L'édifice Renaissance est profondément modifié pour laisser place à une maison de plaisance, selon la mode des « folies » montpelliéraines de l'époque : toit de tuiles creuses à faible pente, symétrie des ouvertures, moulurations, masques en agrafes de fenêtres. Il conserve cependant des éléments de sa première époque, en particulier quelques fenêtres à meneaux.

Au siècle suivant, le jardin et le parc, totalisant près de 9 ha, sont entièrement redessinés par Jean-Marie Amelin en 1823, achevés et clos en 1828. Ils comprennent une garrigue arborée, un large cordon humide en bord de rivière et une grande pinède.

Le domaine est aujourd'hui le centre d'une importante exploitation viticole en AOC Languedoc « Saint-Georges-d'Orques ».

Protection[modifier | modifier le code]

L'ensemble du domaine comprenant le château, ses jardins et le parc à l'intérieur du mur d'enceinte, y compris ce mur et ses portails, avec le bâti correspondant — chapelle, orangerie, vestiges de la serre, noria et édicules — la maison du jardinier avec la tour-pigeonnier et le potager en totalité, y compris le sol des parcelles correspondantes ainsi que la parcelle du plantier au-dessus du parc, fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alix Audurier-Cros, Juvignac (Hérault), domaine du château de Caunelles, DRAC de Languedoc-Roussillon lire en ligne (page consultée le 8 janvier 2011)
  2. Sophie de Laverny, Les domestiques commensaux du roi de France au XVIIe siècle, p. 316, Presse Universitaire de Paris-Sorbonne, Paris, 2002 (ISBN 978-2840502258)
  3. Notice no PA34000055, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]