Château de Busséol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Busséol
Image illustrative de l’article Château de Busséol
Entrée et donjon du château de Busséol.
Début construction XIIe siècle
Fin construction XIIe siècle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1926)
Coordonnées 45° 27′ 58″ nord, 3° 12′ 37″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Localité Busséol
Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme
(Voir situation sur carte : Puy-de-Dôme)
Château de Busséol
Géolocalisation sur la carte : Auvergne
(Voir situation sur carte : Auvergne)
Château de Busséol
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Busséol

Le château de Busséol est situé dans le département du Puy-de-Dôme en Auvergne, sur la commune de Busséol[1] ; il domine la Limagne.
Le château est visitable .

Description[modifier | modifier le code]

Ce château situé à près de 700 m d'altitude est privé et visitable[2].

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Busséol est mentionné dès le XIIe siècle. Il fut en effet construit en 1170 sur les restes encore visibles d'un castrum gallo-romain du IIe siècle, sur un dyke volcanique dominant la Limagne, à 700 m d'altitude.

Rare exemple de l'architecture d'époque romane, il a conservé ce caractère militaire qui lui permit de résister au siège de Philippe-Auguste en 1215, aux assauts des soldats du Prince noir pendant la guerre de Cent Ans, ainsi qu'à l'attaque, en 1589, de Jean-Louis de La Rochefoucauld comte de Randan, gouverneur et lieutenant général pour sa majesté du Haut et Bas pays d'Auvergne et chef des Ligueurs durant les guerres de Religion[3].

Ce château fort appartint à des personnages illustres :

Épargné par Richelieu, il fut habité jusqu'à la Révolution.

Le château revient dans le courant du XIXe siècle, à la famille du marquis de Vichy puis en 1880 par Ludovic Le Groing de la Romagère (époux de la nièce du marquis de Vichy)

Le château-fort de Busseol comporte un corps de logis cantoné d'un puissant donjon et d'une tour crénelée. Au pied de la demeure une jolie chapelle romane.

Le château est inscrit au titre des monuments historiques le [4]. Le château est actuellement la propriété de madame Houlier et de son fils Thierry, les restaurateurs de ce château-fort depuis 1966. Passionnés d'architecture et d'histoire médièvales. Lauréats du prix chef-d'œuvre en péril en 1970 par le ministre de la culture.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]