Palais de Budavár

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château de Buda)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buda et Vár.
image illustrant un château image illustrant la Hongrie
Cet article est une ébauche concernant un château et la Hongrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Palais de Budavár
Budavári Palota
Buda Castle.jpg

Le château de Buda

Présentation
Type
Style
Construction
Du XIVe au XXe siècle
Destination initiale
Résidence des rois de Hongrie
Destination actuelle
Propriétaire
État hongrois
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Ville-capitale
Arrondissement
Quartier
Localisation
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Budapest

(Voir situation sur carte : Budapest)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Budapest

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Budapest)
Point carte.svg

Le palais de Budavár ou palais du château de Buda (en hongrois : Budavári Palota ; en allemand : Burgpalast), souvent traduit en château de Buda (en turc : Budin Kalesi), anciennement appelé palais royal (en hongrois : királyi palota), est le château historique des rois de Hongrie inscrit, conjointement avec Budapest, les rives du Danube, le quartier du château et l’avenue Andrássy en 1987 sur la liste du patrimoine de l'UNESCO[1].

Site[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

De Béla IV à Louis I d'Anjou[modifier | modifier le code]

Règne de Sigismond de Luxembourg[modifier | modifier le code]

Le palais durant la Renaissance corvinienne[modifier | modifier le code]

L'occupation ottomane[modifier | modifier le code]

Du temps de la Double Monarchie[modifier | modifier le code]

Au XXe siècle[modifier | modifier le code]

Après la Première Guerre mondiale, le palais devient la résidence du régent de Hongrie Miklós Horthy. Place stratégique de la reddition allemande lors de la bataille de Budapest, l'édifice ainsi que l'ensemble du quartier du Château sont durement bombardés par l'armée soviétique à l'hiver 1945. La coupole néo-baroque est détruite, ainsi que l'essentiel de l'aile Marie-Thérèse, dont il ne reste alors que la façade. Autour du palais, les édifices du quartier royal sont la plupart détruits, mis à part le Palais Sándor et le théâtre du château.

La reconstruction du palais début dans les années 1960, au terme de longs débats sur l'opportunité de restaurer l'édifice originel. En raison de fortes contraintes budgétaires, la réhabilitation se fait a minima : si les volumes sont reconstruits, les riches ornements et statues ne sont pas reconstitués. De ce point de vue, le sort de la coupole est emblématique : l'ancienne pièce maîtresse du palais n'est pas refaite à l'identique, mais est remplacée par une version plus épurée aux courbes modernes.

L'édifice actuel[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Institutions culturelles[modifier | modifier le code]

Le château de Buda comprend deux musées :

Projet Hauszmann[modifier | modifier le code]

Une reconstruction totale du palais est prévue pour lui redonner l'aspect qu'il avait avant la Seconde Guerre mondiale, dans l'esprit du travail réalisé avec le Château royal de Varsovie. Les parties concernées par ce chantier ne sont pas encore connues. Les seules certitudes concernent la restauration de la coupole, la remise en place d'éléments de façade, la reconstruction de l'escalier des Habsbourgs et le changement des fenêtres. Dans la mesure où l'ambition est de transformer le bâtiment en monument historique à part entière - avec notamment le déplacement des institutions culturelles qui y ont actuellement place vers le futur quartier des musées (Muzeumnegyed) -, il est vraisemblable que la rénovation concerne aussi les salles intérieures, dont l'aspect actuel ne ressemble en rien à leurs fastes d'antan.

Ce projet fait partie d'un programme plus large, touchant l'ensemble du secteur royal de Buda. Baptisé du nom d'Alajos Hauszmann, il vise également à restaurer les abords du palais, à l'image du chantier du Bazar du jardin du Château. Sont concernés la reconstruction programmée des écuries royales, la restauration du théâtre du Château, et éventuellement la reconstruction de la Capitainerie royale.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :