Château de Brugny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Brugny
Image illustrative de l’article Château de Brugny
Le château de Brugny.
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Maison de Châtillon
Propriétaire actuel Propriété d'une personne privée
Destination actuelle Habitation
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1990)
Coordonnées 48° 59′ 39″ nord, 3° 53′ 18″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Champagne-Ardenne
Département Marne
Commune Brugny-Vaudancourt
Géolocalisation sur la carte : Marne
(Voir situation sur carte : Marne)
Château de Brugny
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Brugny

Le château de Brugny est situé sur la commune de Brugny-Vaudancourt, dans le département français de la Marne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de la seigneurie de Brugny date de 1223 par l'hommage que Gui III de Châtillon rendit pour cette terre au comte de Champagne. Il était marié à Agnès de Donzy, comtesse de Nevers et d’Auxerre, veuve de Philippe de France[1]. Témoin de cette époque, la tour carrée date du XIIIe siècle. Le château de Brugny et son fief relevaient de la seigneurie d'Epernay. Lors de la guerre de Cent Ans, Camille Dreyfus et André Berthelot dans leur La Grande encyclopédie nous apprennent que Brugny fut le théâtre de nombreux affrontements entre les Anglais et les Français. Le roi Henri IV y aurait séjourné à la suite du siège d'Epernay[2].

La particularité de Brugny est de n'avoir jamais été vendu de son origine jusqu'à aujourd'hui, et ses propriétaires successifs ont été :

Maison de Châtillon

Maison de Bourbon

Maison de Bourgogne

Famille de Naast

  • Geoffroy de Naast, par échange avec Robert de Flandre, en 1320, de la baronnie de Roodes et des terres de Munthe qu'il possédait en Flandre[5].
  • Béatrice de Naast, (fille du précédent) mariée à Philippe de Terriers, seigneur de Saint-Mars

Famille de Saint-Mars[6]

  • Hugues de Saint-Mars
  • Anne de Saint-Mars, mariée à Robert de Saint-Blaise

Famille de Saint-Blaise

  • Louis de Saint-Blaise (fils des précédents)[7], marié à Perette de Lescot
  • Oger de Saint-Blaise, (fils des précédents) marié à Jeanne de Beaufort[8],[9]
  • Louis de Saint-Blaise, (fils des précédents) marié à Blanche de Miremont[10]
  • Guyonne de Saint-Blaise, (petite-fille d'Oger) mariée à 1- Claude de La Croix, baron de Plancy, 2- Antoine de Mondésir[11]
  • Claude de La Croix, vicomte de Brugny, (fils de la précédente) marié à N.

Famille de Hautoy[12]

  • N. veuve de Claude de La Croix, remariée en 1667 à Nicolas de Hautoy
  • Roch de Hautoy (?-1708), (fils des précédents) marié à Marie-Anne de Mazières (?-1720)

Famille de Mazière

  • Anne Dupuis de Mazières, mère de Marie-Anne[13]
  • César de Mazières (?-1759) comte de Brugny, (fils de la précédente) marié à Marie-Jeanne Condé (?-1785)[14].
  • Anne[15] de Mazières (?-1788), mariée à François-Louis, marquis d'Estourmel (1695-?)

Famille d'Estourmel

  • Victoire-Césarine d'Estourmel (1752-1838), (fille des précédents) mariée à Charles-Louis, marquis de Clermont-Tonnerre (1750-1803)

Maison de Clermont-Tonnerre

  • Amédée, marquis de Clermont-Tonnerre (1781-1859), (fils des précédents) marié à Françoise de Vassinhac d'Imécourt (?-1854)
  • Amédée de Clermont-Tonnerre (1814-1855), (fils des précédents) marié à Nathalie de Geoffroy du Rouret
  • Gédéon de Clermont-Tonnerre (1824-1881), (frère du précédent) marié à Marguerite du Rigaud de Vaudreuil
  • Marie-Louise de Clermont-Tonnerre (1856-1932), (fille des précédents).

Famille Eudes d'Eudeville

  • Henri Eudes d'Eudeville (1870 - 1967), marié à Marthe Thomas Van Bombergen
  • Jean, comte Eudes d'Eudeville (1902 - 2001), (fils du précédent) marié à Élisabeth de Montalembert
  • Jean-Ghislain, comte Eudes d'Eudeville, (fils du précédent) marié à Élisabeth de Nicolay.

Description[modifier | modifier le code]

Le château médiéval était construit selon un plan quadrangulaire flanqué de quatre tours rondes. Une cinquième faisait office de donjon et protégeait l'entrée du château. Elle est le vestige de l'ancien château détruit pendant la guerre de Cent-Ans. Il était entouré de larges fossés. Des quatre ailes il n'en reste aujourd'hui que deux.

Certains éléments du château (façades, toitures, tour carrée, douve) sont inscrits au titre des monuments historiques depuis le [16].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Notice historique et descriptive sur le château de Brugny en Champagne, A. Kaufmann, 1852.
  • Histoire du château de Brugny depuis le XV° jusqu'à nos jours, Armand Bourgeois, 1883 en ligne sur Gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fils de Louis VIII de France et de Blanche de Castille
  2. Histoire du château de Brugny, Armand Bourgeois, 1883
  3. Parfois appelée Mahaut
  4. quatrième fils de saint Louis, roi de France et de Marguerite de Provence
  5. Annales du comité Flamand de Flandre, 1868
  6. Les deux sources, celles de A. Kaufmann et d'Armand Bourgeois, ne précisent pas les liens de filiations des Saint-Mars
  7. Annuaire de la Noblesse de France, Borel d'Hauterive, Neuvième année, 1852
  8. Oger de Saint-Blaise sur Geneanet
  9. Les constructions du XVe siècle dateraient d'Oger et de Louis de Saint-Blaise Voir Montmort
  10. Philippe Seydoux, Gentilhommières et Maisons fortes en Champagne : Marne et Ardennes, t. 1, Paris, Éditions de La Morande, , 320 p. (ISBN 2-902091-30-3). D'après Gentilhommières et maisons fortes en Champagne: Marne et Ardennes, Philippe Seydoux, 1997, il aurait reconstruit le château dans les années 1470
  11. Claude et Antoine ont été un temps, du chef de Guyonne, seigneurs de Brugny
  12. Ou Duhautoy. Famille issue de la Maison souveraine de Luxembourg, cf. Le grand dictionnaire historique, Louis Moréri, Tome III, 1760
  13. Sans postérité, Marie-Anne de Mazière laissa pour héritière sa mère
  14. Plaque des deux défunts en l'église de Brugny.
  15. La Chesnay Desbois donne Marie-Louise de Mazières dans son Dictionnaire de la noblesse, Tome VI, 1773
  16. « Château de Brugny », notice no PA00078917, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]