Château de Brécourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Brécourt
Image illustrative de l’article Château de Brécourt
Château de Brécourt
Début construction 1625
Destination actuelle Hôtel-restaurant
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1967)
Coordonnées 49° 03′ 06″ nord, 1° 25′ 26″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Ancienne province Normandie
Région Normandie
Département Eure
Commune Douains
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Brécourt

Le château de Brécourt est un château du XVIIe siècle entouré de douves, situé dans un grand parc forestier, entre Vernon et Douains (anciennement Brécourt) dans l'Eure, à 70 km à l'ouest de Paris.

Description[modifier | modifier le code]

Il est construit en 1625 en pierre et brique, pour un membre d'une famille noble locale, les Jubert de Bouville. En l'occurrence, le commanditaire est Jean Jubert en 1635.

Le château a été pendant quelques années transformé en palace de luxe.

Historique[modifier | modifier le code]

L'évêque du XIVe siècle Robert de Brécourt porte le nom du château dans lequel il naquit. Il est évêque diocésain d'Évreux entre 1340 et 1374.

C'est au château de Brécourt qu'en 1793, le , eut lieu la rencontre entre les Confédérés de l'Ouest et l'armée conventionnelle[2].

Il devient la propriété de Catherine-Dominique de Pérignon en 1802.

Il est acquis en 1930 par l'ambassadeur Norman Armour (en), puis en 1939 par Mme Strauss-Von-Haban, née de Gunzbourg.

Protection[modifier | modifier le code]

Les façades et toitures du château et des communs, l'avant-cour (y compris le pont d'accès et ses douves) et la cour d'honneur du château de Brécourt ont été inscrits à l'inventaire des monuments historiques par arrêté du [3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. Histoire et géographie du département de l'Eure - Rateau et Pinet - 1870 - réédition 1988
  3. Notice no PA00099389, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]