Château de Bon Repos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Bon Repos
image illustrative de l’article Château de Bon Repos
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction XVe siècle
Propriétaire initial Guillaume Armuet
Destination initiale Résidence seigneuriale
Propriétaire actuel Commune de Jarrie
Destination actuelle Ouvert au public
Protection  Inscrit MH (1986)[1]
Coordonnées 45° 06′ 37″ nord, 5° 45′ 23″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Commune Jarrie

Géolocalisation sur la carte : Grenoble-Alpes Métropole

(Voir situation sur carte : Grenoble-Alpes Métropole)
Château de Bon Repos

Géolocalisation sur la carte : Isère

(Voir situation sur carte : Isère)
Château de Bon Repos

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Bon Repos

Le château de Bon Repos est une ancienne maison forte, des XVe et XVIe siècles, remaniée aux XVIIe et XIXe siècles[3], qui se dresse sur la commune de Jarrie dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les vestiges de l'enceinte datent quant à eux des XIIe et XIIIe siècles[1].

Le château y compris les vestiges de l'enceinte font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Situation[modifier | modifier le code]

Le château de Bon Repos est situé dans le département français de l'Isère sur la commune de Jarrie, au sud de Grenoble, à 5 kilomètres au nord-est de Montchaboud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Château de Bon Repos

Le château de Bon Repos est édifié vers 1470[réf. nécessaire][Note 1], au début de la renaissance, par Guillaume Armuet.

Possession de la famille Armuet il est la propriété de la famille de Murinais entre 1673 et 1811. Au XIXe siècle, il change plusieurs fois de propriétaires avant d'être, en 1874, la possession de Jules Jouvin. La dégradation du château s'accélère avec la chute du toit en 1917. Il est racheté aux descendants Jouvin par la commune de Jarrie en 1976. L'association du château de Bon Repos est créée en 1978 pour la restauration, l'animation et d'autres but au sein du château.

Il accueille désormais de nombreux visiteurs et spectacles en tout genre qu'ils soient donnés en extérieur ou à l'intérieur dans les caves. L'extérieur du château est accessible en permanence, l'intérieur est ouvert au public le troisième dimanche de chaque mois (sauf en août).

Le Domaine de Bon-Repos est reconnu par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) entre les « refuges LPO » (convention qualité 2011-2014)[4].

Description[modifier | modifier le code]

Le château est un haut logis rectangulaire décoiffé que flanquent quatre tourelles d'angle. Il comprend également une chapelle castrale de style gothique du XVe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour Salch, le dauphin, futur Louis XI y aurait séjourné vers 1451, pendant la période ou il gouverne le Dauphiné, Charles-Laurent Salch, op. cit., p. 623.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Château de Bon Repos », notice no PA00117208, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées vérifiées sur Géoportail.
  3. Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, , 1304 p. (ISBN 2865350703), p. 623.
  4. Source : panneau à l'entrée du Château de Bon Repos.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]