Château d'Agay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le château d’Agay est un ancien château situé à Agay, dans la commune française de Saint-Raphaël, dans le département du Var.

Il a été construit pour la défense de la côte provençale, sur l’ordre du cardinal de Richelieu, en 1635-37 par Jean-Vincent de Roux, lieutenant de l’artillerie de la Marine du Levant, capitaine général des garde-côtes de Provence et de Languedoc, puis seigneur d’Agay par inféodation de l’évêque de Fréjus Barthélémy Camelin en août 1636.

Il est passé à son fils Jules-Michel de Roux, major du régiment et gentilhomme du duc de Vendôme, gouverneur de Provence puis à sa petite-fille unique Gabrielle de Roux, épouse en 1704 de Jean de Giraud de La Garde, capitaine général des garde-côtes de Provence au département de Fréjus . Leur fils, François de Giraud, seigneur d’Agay et La Garde, (1715-1798), brigadier des armées navales, chevalier de Saint-Louis, le reconstruisit en 1750 d’après des plans de l’architecte marseillais Dréveton.

Il passa à son fils Melchior de Giraud d’Agay, maire de Saint-Raphaël sous la Restauration, puis dans sa descendance, jusqu’à Pierre d’Agay, époux de Gabrielle de Saint-Exupéry, sœur de l’écrivain-pilote Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) qui y séjourna souvent et s’y maria en 1932.

Il a été détruit en mai 1944 par l’armée allemande d’occupation et sans doute partiellement dès avant à la suite des bombardements américain de fin 1943 préparatifs au débarquement en Provence.

Sur les ruines du fort ont été édifiées diverses demeures modernes immédiatement après la guerre.