Château d'Uriage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château d’Uriage)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château d’Uriage
Image illustrative de l’article Château d'Uriage
Le Château d’Uriage depuis la route D280.
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIe siècle
Propriétaire initial Famille Alleman
Destination initiale Résidence seigneuriale
Propriétaire actuel Copropriété
Destination actuelle Fermé au public
Protection  Inscrit MH (1988, partiellement)
Logo monument historique Classé MH (1990)[1]
Coordonnées 45° 08′ 41″ nord, 5° 49′ 57″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Dauphiné
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Départements Isère
Commune Saint-Martin-d'Uriage

Le château d’Uriage est un ancien château fort, du XIIIe siècle[3] profondément remanié aux XVIe et XIXe siècles[3], qui se dresse sur la commune de Saint-Martin-d'Uriage, dans le département français de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Plusieurs éléments du château et de ses abords sont classés au titre des monuments historiques, d'abord avec une inscription partielle le 14 septembre 1988 du château sauf des parties classées[1] ; puis le 6 février 1990, une inscription au titre de monument historique, les façades et toitures du château, et l'Orangerie (une grande pièce située à l'intérieur du château, en rez-de-jardin)[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Le château d’Uriage est situé au 4 Sentier du Colombier[4] sur la commune de Saint-Martin-d'Uriage, près de Grenoble. Il a été construit sur le haut d'une colline, dominant la vallée, ainsi que la station thermale d'Uriage-les-Bains[5], au pied de Chamrousse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Château d'Uriage, lithographie de Victor Cassien (1808-1893).

Le château est aujourd'hui propriété privée et fermé à la visite[6] ; il a été la demeure d'une famille dauphinoise : les Allemands[6]. Par la suite, il a notamment accueillie l'École des cadres d'Uriage sous le régime de Vichy.

En 1942[3], il est acquis par l'armée et vendu en 1968[3].

Description[modifier | modifier le code]

Le château est composé de trois massifs corps de logis, dressé autour d'une cour carrée, que flanquent aux angles des tours rondes. La plus grosse et la plus haute faisant office de donjon. Il est probable qu'il subsiste des éléments datant de l'époque de son édification par les Alleman aux XIIIe siècle, mais la plupart des constructions datent des remaniements des XVIe et XIXe siècles.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]