Château d'Aubais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château d'Aubais
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place du ChâteauVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Gard
voir sur la carte du Gard
Red pog.svg

Le château d'Aubais est un château situé à Aubais, dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Il est aujourd'hui une propriété privée.

Ce château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le ainsi que d'un classement depuis le [1].

Il peut se visiter lors des Journées du Patrimoine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Charles de Baschi, marquis d'Aubais, bibliophile, peint par Jean-Baptiste Perronneau en 1746.

Seigneurie dépendant de la vicomté de Nîmes, elle entre dans la famille Baschy par un mariage en 1591. Il s'agit alors d'un château médiéval.

Le château connut une grande reconstruction classique sous Louis de Baschy du Cayla et son fils Charles, dans les dernières années du XVIIe siècle. L'ingénieur Ponce-Alexis de La Feuille, et l'architecte Gabriel Dardaillhon conçoit un grand corps de logis, occupant le fond de la cour d'honneur et ouvrant sur le paysage depuis la hauteur de la falaise. Il se signalait particulièrement par son pavillon central qui formait un ensemble monumental, contenant un grand escalier sous dôme. Cet ensemble est alors assez archaïque dans les années 1680, correspond plutôt aux grands châteaux du début du siècle, comme l'aile de Gaston d'Orléans à Blois ou le château de Thouars. Encore plus curieux sont les reprises d'éléments gothiques aux voûtes de l'escalier, avec clefs pendantes et nervures, formant un curieux hapax architectural, indépendant des règles académiques alors en vigueur.

Saccagé à la Révolution, loti, employé comme carrière de pierres, il ne reste du grand château que quelques portions très endommagées. L'escalier est encore en partie conservé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Sournia, Jean-Louis Vayssettes, « Le château des Baschy à Aubais », Congrès archéologique de France, vol. 1999, no 157,‎ , p. 125-134 (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]