Château d'Arfeuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château d'Arfeuille
Image illustrative de l’article Château d'Arfeuille
Début construction XVe siècle
Propriétaire initial Antoine Mourins d'Arfeuille
Propriétaire actuel Famille Mourins d'Arfeuille
Destination actuelle Propriété privée
Protection  Inscrit MH (2011)
Coordonnées 45° 52′ 56″ nord, 2° 12′ 23″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Limousin
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Commune Felletin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château d'Arfeuille

Le château d'Arfeuille est situé près de Felletin dans le département de la Creuse et la région Nouvelle-Aquitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit par la famille Mourins d'Arfeuille au XVe siècle sur l'emplacement d'un château dont l'existence était déjà avérée dès le XIIe siècle, Arfeuille est à ce jour l'un des cinq derniers châteaux français à avoir été transmis de père en fils dans la famille du même nom depuis sa construction.

blason d'Arfeuille.

De cette famille est notamment issu Jean Mourins d'Arfeuille qui sauva de la mort le roi Philippe Le Bel à la bataille de Mons en Puelle, le 18 août 1304. Cette bataille figure sur l'une des toiles située dans la galerie des batailles, au château de Versailles. Soulignons aussi que quatre cardinaux d'Arfeuille ont vécu au XIVe siècle sous la papauté à Avignon.

À la Révolution, Yves d'Arfeuille émigra et combattit sous les ordres des frères du roi Louis XVI. Il ne rentra en France qu'en 1809.

Certaines parties du château sont inscrites au titre des monuments historiques depuis le 14 juin 2011[1].

Visites[modifier | modifier le code]

Ce château est ouvert à la visite chaque été (juillet/aout) ainsi qu'à l'occasion des journées du patrimoine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]