Château d'Arc-en-Barrois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château d'Arc et Arc.
Château d'Arc-en-Barrois
Image illustrative de l'article Château d'Arc-en-Barrois
Façade du château
Période ou style Classique
Type Château
Début construction 1845
Protection non
Coordonnées 47° 56′ 51″ nord, 5° 00′ 25″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Champagne
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Commune Arc-en-Barrois

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château d'Arc-en-Barrois

Le château d'Arc-en-Barrois est situé sur la commune de Arc-en-Barrois dans la Haute-Marne, à 24 km de Chaumont (préfecture de la Haute-Marne) et à 15km de la sortie de l'A5 (sortie Chaumont-Semoutiers).

Historique[modifier | modifier le code]

Isabelle de Dreux, morte en 1239, dame d'Arc-en Barrois a épousé Hugues, né vers 1125, mort en 1199, seigneur de Broyes

Simon de Châteauvillain, mort en 1305, seigneur d'Arc-en-Barrois a épousé Marie de Dampierre, morte en 1297

Jean de Châteauvillain, mort en 1313, seigneur d'Arc-en-Barrois a épousé Jeanne de Semur, née vers 1245, dame de Semur-en-Brionnais.

Le château actuel a été construit à l'emplacement d'un château féodal détruit à la Révolution en 1793. Le domaine d'Arc-en-Barrois appartenait en 1622 à Nicolas de L'Hospital, duc de Vitry, il fut acheté en 1679 à son fils par le comte de Morstein qui le céda en 1693 à Louis-Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse. Son fils Louis-Jean-Marie de Bourbon, duc de Penthièvre hérita du domaine.

Portrait d'Adélaïde d'Orléans, à l'origine de la construction de l'actuel château (copie propriété du CMN)

Passées les affres de la Révolution, le domaine fut restitué en 1814 à la fille du duc de Penthièvre, Marie-Adélaïde de Bourbon, qui avait épousé en 1769 Louis Philippe, duc d’Orléans. La fille de ces derniers, Adélaïde d'Orléans (sœur de Louis-Philippe Ier), en hérita et reconstruisit le château actuel à l'emplacement de l'ancien. Elle et le légua par testament à son filleul le prince de Joinville. En 1900, son fils Pierre, duc de Penthièvre en hérite. Il habite le château qu’il met à la disposition des blessés du front de Verdun et de l’Argonne lors de la Première guerre Mondiale. Il meurt célibataire en 1919. Le château d’Arc en Barrois et ses terres reviennent alors à son neveu Jean d’Orléans, « duc de Guise ». En 1940, au moment du décès du « duc de Guise », Arc en Barrois est partagé entre ses 4 enfants : Isabelle, comtesse Bruno d’Harcourt, Françoise, princesse Christophe de Grèce, Anne, duchesse d’Aoste et Henri, « comte de Paris ». L'État achète la propriété en 1971 et séparé les forêts et les terres du château. Du milieu des années 1970 jusqu'en 2006, le château est utilisé comme hôtel et a des propriétaires français, japonais et néerlandais. En 2010, le château est transformé en maison de vacances privé par une société danoise.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château actuel est construit vers 1845 par la princesse Adélaïde d'Orléans.

Le gros-œuvre du logis actuel et le grand escalier dateraient de l'époque où Nicolas de L'Hospital était propriétaire du château au XVIIe s. mais le logis a cependant subi de multiples transformations dans les années 1840, lorsque le château appartenait à Adélaïde d'Orléans. Les deux avant-corps du logis et le parc à l'anglaise appartiennent à cette période.

Les meubles provenant du château peuvent porter des marques au feu: LB surmonté d'une couronne ou ARC.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]