Château Minuty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château Minuty
Image illustrative de l'article Château Minuty
Château Minuty, cru classé Côtes de Provence, rosé

Fondation XXe siècle
Siège social Gassin
Pays Drapeau de la France France
Production
Appellations Appellation Côtes-de-provence contrôlées
Société
Personnes clés Gabriel Farnet
François Matton
Étienne Matton
Divers
Autres informations dégustation
œnotourisme
exposition d'art
lieu de réception
Site web http://minuty.com/

Le Château Minuty est un domaine viticole de 170 hectares situé à Gassin, dans la presqu’île de Saint-Tropez.

Il produit des AOC côtes-de-provence, en cru classé depuis 1955, et des vins en IGP Var.

Histoire[modifier | modifier le code]

La vigne est cultivée depuis de nombreux siècles à Gassin. Un livre terrier de 1691 note ainsi les vignes du domaine de Joseph Minuty[1]. C’est ce nom de famille qui a donné son nom au quartier puis au château[2].

Le domaine a longtemps appartenu à la famille Germondy, qui a marqué l’histoire de Gassin et de la Presqu’île par ses notables, fournissant notamment des notaires royaux.

Le château Minuty a été créé en 1936 lorsque le propriétaire, Gabriel Farnet, fit replanter les vignes sur le domaine après son rachat. Dans les années suivantes, le domaine a souffert lors de l’occupation d’une partie de ses terres par les troupes alliées, empêchant la taille des vignes durant deux années[3].

Le domaine appartient depuis à la famille Matton-Farnet, Étienne Matton ayant succédé à son beau-père, et ses deux fils, François (qui a fait des études de gestion) et Étienne (œnologue), ayant repris la direction dans les années 1990[4].

Il fait partie des 23 domaines de Provence qui obtiennent en 1955 la mention cru classé.

En 2010, le magazine Le Point précise que c'est « l'un des plus importants producteurs de la région » avec 2,5 millions de bouteilles annuelles[5]. Dans un article quatre ans après, La Revue du vin de France le présente comme « le domaine numéro 1 de la presqu’île de Saint-Tropez »[6]. Il est reconnu par ses concurrents et par d’importants acteurs du monde du vin[Note 1].

Un rôle historique dans la promotion des appellations de Provence[modifier | modifier le code]

En 1933, Gabriel Farnet, propriétaire du château, est à l’origine de la création de l’Association syndicale des propriétaires vignerons du Var, créé pour la défense et la promotion de l’appellation Côtes de Provence[7].

L’importance du domaine et de ses propriétaires se maintient dans les décennies suivants. En 1967, Étienne Matton, qui a succédé à Gabriel Farnet, à la tête du domaine, est l’un des trois propriétaire de domaines de Côtes de Provence (sur six viticulteurs au total) à figurer au comité régional du sud de la France instauré pour la réforme des AOC. Il y défend notamment les intérêts des crûs classés et milite en faveur du passage à l’AOC. Il souhaite que les crûs classés bénéficient immédiatement de l'appelation AOC, avec la mention « villages ». Il bénéficie du soutien de la commune de Gassin qui dépose, en 1966, une demande de classement de la presqu'île de Saint-Tropez en AOC. Peu favorable aux coopérativistes, il s'oppose néanmoins à certains grands domaines qui demande la création d'une AOC même contre l'intérêt général[8].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château[modifier | modifier le code]

Au milieu du XIXe siècle, il existait une bastide de 54 m2. Elle fut augmentée lors de travaux réalisée à la fin des années 1860. Le château est utilisé aujourd’hui dans un cadre essentiellement privé[9]. Toutefois, des cours de cuisine sont proposés également[10].

La chapelle[modifier | modifier le code]

Chapelle du Château Minuty
Chapelle du Château Minuty

La chapelle privée du domaine a été bâtie en 1865, à la demande de Zélia Fouque, veuve de Claude Germondy, probablement à la suite de la mort de son fils puis de son époux dans les années précédentes[9].

Située dans un enclos de 300 m2, elle mesure 70 m2[9].

« Le sommet de la façade est orné d’un petit édicule où se trouve la cloche, de forme polygonale, surmonté d’un toit conique. Il est encadré de deux pinacles. L’abside comporte une frise d’arceaux sur sa partie supérieure. La chapelle est à nef unique. [...] Dans le chœur, l’autel en marbre est habillé de 6 chandeliers, d’une croix et d’un canon d’autel. Tout le mobilier est en parfait état. Le plafond est orné de médaillons circulaires représentant les symboles des quatre évangélistes. [...] Il s’agit là d’un ensemble cohérent dont la totalité du mobilier est datée du Second Empire."[9] »

Consacrée en 1938, la chapelle était utilisée régulièrement jusqu’au milieu du XXe siècle, notamment du fait de la foi des ouvriers espagnols. Elle sert depuis à certains événements familiaux et au début des vendanges.

C’est en son honneur qu’a été créé la Cuvée de l’Oratoire[11].

Les espaces d’accueil et de dégustation[modifier | modifier le code]

Le château organise des visites et des dégustations pour les professionnels et les particuliers. Des espaces de dégustation dédiés à ces deux populations ont été créés.

Les vins récents sont proposés à la vente[12].

Le bâtiment a été agrandi et réaménagé par les cabinets Villecroze et Mignot & Saguez[13],[14].

Les cuves[modifier | modifier le code]

Des cuves modernes ont été installées au début du XXIe siècle en face du château, de l’autre côté de la route de la Berle.

Terroir[modifier | modifier le code]

Le vignoble s’étend sur 170 hectares, dont 55 d’un seul tenant à Gassin sur des sols calcaire-schisteux, complétés par 10 hectares à Gassin et 45 hectares sur la commune voisine de Ramatuelle sur la presqu’île de Saint-Tropez, 5 hectares à La Garde-Freinet et 2,5 hectares au Plan-de-la-Tour pour le golfe de Saint-Tropez et 53 hectares à Vidauban[15],[16],[17],[18], propriété historique de la branche Farnet, dans la famille depuis 1850.

L’encépagement se compose de grenache et de tibouren, un cépage typiquement provençal, pour les rosés, de rolle pour les blancs et de syrah et mourvèdre pour les rouges.

Le château Minuty dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le château apparaît dans deux scènes du film Le Gendarme et les Extra-terrestres[19].

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Le domaine subventionne des événements pour réaliser sa publicité. En 2019, en marge du festival de Cannes, Minuty sponsorise ainsi une soirée promotionnelle pour l’archipel des îles d’Exumas et ses cochons nageurs, avec notamment la projection du film Pigs of Paradise[20].

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Inventaire du mobilier liturgique de la chapelle privée du château Minuty, Syndicat mixte du golfe de Saint-Tropez et du pays des Maures, , 86 p.

Articles[modifier | modifier le code]

  • Caroline Espigues, « Château Minuty : une chapelle privée en terre gassinoise (Var) », in Freinet pays des Maures, Conservatoire du patrimoine du Freinet, no  5, 2004 (lire en ligne).
  • « Saint-Tropez Chapelle de Brigitte Bardot Gassin Château Minuty », sur Var-Matin, (consulté le )
  • Pierre Casamayor, « Château Minuty. Le rosé high tech de Saint-Tropez », La Revue du vin de France,‎ , p. 92-95 (lire en ligne)
  • Linda Lindorff, "Provence lockar med rosé för vinresenärer", Expressen, 2 juillet 2015 (lire en ligne)
  • Guillaume Rebière, « Chez Minuty, le vin se visite sous le signe de la qualité », Le Journal du Dimanche, 5 septembre 2014. (en ligne)

Reportage[modifier | modifier le code]

  • Du massif des Maures au golfe de Saint-Tropez, Des Racines et des Ailes, France 3, émission du 13 mai 2015 (présentation) (voir en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans un entretien en 2015 dans La revue du vin de France (en ligne) Sacha Lichine rappelle que "Minuty est une marque qui marche très bien à l’export avec plus de deux millions de bouteilles". En mars 2016, dans un entretien au même journal (en ligne). Christophe Navarre, président du groupe Moët Henessy, à qui a été prêté l'intention de vouloir racheter le Château Minuty, précise : "Nous avons démenti, même s’il existe un engouement pour le rosé sur la Côte d’Azur, en France et au-delà. L’été crée le goût pour le vin à la robe rose ou plus colorée". Le domaine est également convoité par Bernard Arnault selon le JDD du 5 septembre 2014 (en ligne).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Leduc, Gassin. La Citadelle du Freinet
  2. Élisabeth Ulrich-Sauze, Les noms de lieux des cantons de Grimaud et de Saint-Tropez, thèse d’École des chartes,
  3. Pierre Casamayor, 2014, p. 92.
  4. Article Retour sur la stratégie gagnante du Château Minuty sur vitisphère.com
  5. Laure Gasparotto, « Le rosé, c'est toute l'année ! », sur Le Point, (consulté le )
  6. Pierre Casamayor, 2014.
  7. Frédéric Moustier (Thèse présentée pour obtenir le grade universitaire de docteur), Les mutations du vignoble provençal au XXe siècle, Aix-en-Provence, Université d’Aix-Marseille, , 955 p. (lire en ligne), p. 126
  8. Frédéric Moustier (Thèse présentée pour obtenir le grade universitaire de docteur), Les mutations du vignoble provençal au XXe siècle, Aix-en-Provence, Université d’Aix-Marseille, , 955 p. (lire en ligne), p. 506-508
  9. a b c et d Caroline Espigues, 2004.
  10. Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, Amateur de rosé 2013/2014 Petit Futé, Petit Futé, , 240 p. (ISBN 978-2-7469-7094-6, lire en ligne)
  11. « Minuty S.A. • Côtes de Provence, Cru Classé Provence », sur www.minuty.com (consulté le )
  12. Rebière, 2014.
  13. « François Vieillecroze », sur www.vieillecroze.com (consulté le ).
  14. « CHÂTEAU MINUTY », sur Saguez & Partners (consulté le )
  15. « Vendanges à Château Minuty. Un vignoble qui s'étend sur 160 hectares. - Minuty - Actualités », sur www.minuty.com (consulté le )
  16. Chateau Minuty : plaisir du rouge et or sur lefigaro.fr
  17. Article Château Minuty : Le vin rosé high tech de Saint-Tropez sur larfv.com
  18. Préfecture de région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Recueil des actes administratifs spécial, vol. R93-2018-112, Nice, (lire en ligne)
  19. « Le gendarme et les extraterrestres », sur home.nordnet.fr (consulté le )
  20. (en) « Exuma's Swimming Pigs hog the Cannes limelight », sur www.tribune242.com (consulté le )