Château Haldimand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le château Haldimand et la place d'Armes, 1866
Château Haldimand, Henry R. Bunnett, 1887

Le château Haldimand était un château qui existait à l'emplacement de l'actuel château Frontenac, dans la ville de Québec. L'édifice en pierre fut construit entre 1784 et 1786.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1784, Frederick Haldimand, gouverneur de la Province de Québec commande la construction du château[1].

Il devient le siège du gouvernement colonial de la Province de Québec de 1786 à 1791 et de la Clique du Château (gouvernement du Bas-Canada) de 1791 à 1820, année où il est cédé à la ville de Québec.

En 1860, le gouvernement du Canada-Uni en reprend possession pour y établir les bureaux de l'administration et le siège de l'Assemblée législative de la province du Canada jusqu'en 1866[1].

Le château a été utilisé plus tard dans le cadre de l'Université Laval jusqu'en 1892[2], avant d'être démoli pour donner place aux premières ailes du château Frontenac[3].


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château Haldimand », sur GrandQuebec.com,‎ 2014 (consulté le 27 juin 2015) : « Le Château Haldimand a été bâti entre 1784 et 1787. Sa construction est commandée par le gouverneur Frederick Haldimand ... Trois ans plus tard, en 1860, le gouvernement de la province de Québec y établit l’Assemblée législative et des bureaux de l’administration. »
  2. (en) Lawrence J. Burpee et Arthur G. Doughty, The Makers of Canada: Index and Dictionary of Canadian History [« Les fabricants du Canada: Index et Dictionnaire d'histoire canadienne »], Toronto,‎ 1912 (lire en ligne)
  3. Official plaque commemorating the Château Haldimand

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]