Château-Couvert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château-Couvert
Image illustrative de l'article Château-Couvert
reproduction d'un croquis conservé aux archives d'Angers (date et auteur inconnus)
Période ou style Renaissance
Début construction XVIe siècle
Propriétaire initial François Fumé
Propriétaire actuel personne privée
Protection inscrit MH en 1984
Coordonnées 46° 41′ 12″ nord, 0° 22′ 22″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Poitou
Subdivision administrative Nouvelle-Aquitaine
Département département de la Vienne
Commune Jaunay-Clan

Château-Couvert est un château français situé sur la commune de Jaunay-Clan, dans le département de la Vienne (86), dont la construction a été lancée en 1519 par François Fumé, maire de Poitiers. Il a été inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques en 1984.

Histoire[modifier | modifier le code]

La terre de Jaunay tombe dans les mains des Fumé vers 1471 avec le mariage de Pierre Fumé et Hilaire Herbert. C'est le début pour la famille Fumé de trois siècles de règne. L’appellation "Chasteau Couvert" apparaît pour la première fois en 1520, accolée au nom de François Fumé, maire de Poitiers[1], constructeur avec Pierre Fumé, son père, de l'hôtel particulier éponyme encore visible aujourd'hui dans la capitale poitevine.

À la mort de François Fumé (1532), le fief des Chapeaux — l'autre nom donné au fief de Château-Couvert dépendant de l'Abbaye royale de Fontevraud — revient à son fils cadet François II qui le transmet ensuite à François III mentionné dans la liste des maires de Poitiers (1597) comme "trésorier général de France à Poitiers".[2]

Château-Couvert restera ainsi pendant plus de trois siècles dans la même famille jusqu'au décès d'Élisabeth Fumé (1775), veuve du marquis François de Foudras de Courcenay.

Le château passera ensuite dans la famille de Tudert, puis dans la famille Vassé, avant d'être transformé en gentilhommière au XIXe siècle.

Architecture[modifier | modifier le code]

Château-Couvert est un château original édifié sous François Ier. Il a été bâti entièrement en tuffeau dans les années 1520-1540, avec un grand corps de logis rectangulaire flanqué de deux grosses tours rondes côté jardin, plus deux pavillons carrés côté cour. L'ensemble, imposant, partiellement entouré de fossés, mesure 40 m de long et s'éleve à plus de 30 m. Les cuisines sont bâties au sous-sol du château. Elles sont voutées en plein cintre, en moellons du pays assemblés avec de la terre et de la chaux sur un coffrage de planche. La hauteur sous voûte est de 6 m et les cheminées sont prises à moitié dans l’épaisseur des murs. La dimension surprenante de la cuisine s’explique par le grand nombre de personnes qui travaillaient autrefois au château.

Son originalité réside dans le fait qu'il allie un fort caractère militaire créneaux, mâchicoulis, canonnières…) et un décor résolument moderne, réalisé dans le plus pur style Renaissance[3].

Le tout était entouré d’un parc, à la fois agricole et paysager, protégé par une muraille.

Le logis cantonné de ses deux tours circulaires a perdu ses ailes en retour d'équerre coté cour dans la seconde moitié du XIXe siècle. Il a gardé ses caves voûtées en plein cintre[4].


L'Hôtel Fumé à Poitiers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J.-P. Andrault (sd), « Châteaux, manoirs et logis : la Vienne », ed. patrimoines & médias, Chauray, 1995
  2. X. Barbier de Montault, « La commune de Jaulnay », in Bulletin de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 1875
  3. J.-P. Andrault (sd), « Châteaux, manoirs et logis : la Vienne », ed. patrimoines & médias, Chauray, 1995
  4. Notice no PA00105471, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]