Ceylan britannique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ceylan britannique
British Ceylon (en)

බ්රිතාන්ය ලංකාව (si)
பிரித்தானிய இலங்கை (ta)

1802 – 1948

Drapeau Blason
Hymne : God Save the King (1815–1837, 1901–1948)
God Save the Queen (1837–1901)
Description de cette image, également commentée ci-après
La Ceylan britannique vers 1914.
Informations générales
Statut Colonie britannique
Capitale Colombo
Langue Anglais, tamoul, cingalais
Monnaie Rixdollar de Ceylan (1815–1828)
Livre sterling (1825–1869)
Roupie srilankaise (1869-1948)
Démographie
Population 1881 2 759 700 hab.
1901 3 565 900 hab.
1931 5 306 400 hab.
1946 6 657 300 hab.
Densité 1881 42 hab./km2
1901 54 hab./km2
1931 81 hab./km2
1946 101 hab./km2
Superficie
Superficie 1881 65 610 km2
Histoire et événements
Convention de Kandy
Indépendance
Monarques britanniques
- George III
- George IV
- Guillaume IV
- Victoria
- Édouard VII
- George V
- Édouard VIII
- George VI
Gouverneur du Ceylan britannique
- Patrick Alexander Agnew
- Frederick North

Entités suivantes :

La Ceylan britannique, en anglais British Ceylon, en cingalais බ්රිතාන්ය ලංකාව, en tamoul பிரித்தானிய இலங்கை ou plus simplement Ceylan était une colonie britannique entre 1802 et 1948. Au début ce territoire ne comprenait pas le Royaume de Kandy, devenu un protectorat en 1815, mais à partir de 1817 les possessions britanniques couvrent toute l'île de Ceylan, aujourd'hui dénommée Sri Lanka.

L'Empire britannique intégra l'île de Ceylan en tant que province dès 1796 au détriment des Hollandais. Ce contrôle britannique fut confirmé au Congrès de Vienne, en 1814 et 1815 puis par la convention de Kandy de 1815.

Ceylan sera donc une colonie britannique, de 1796 à 1948, soit 152 ans, contre 156 ans pour les Néerlandais (1640-1796) et contre 153 ans pour les Portugais (1505 -1658), soit trois périodes presque comparables.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ceylan néerlandais[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ceylan néerlandais.

Alors que les Provinces-Unies[1] étaient engagées dans la Guerre de Quatre-Vingts Ans contre les Espagnols, le roi de Kandy invita les Néerlandais à venir se battre contre les Portugais à Ceylan. Les Néerlandais acceptèrent de déclarer la guerre au Portugal et s'emparèrent de l'île en 1640[2]. Ceylan resta sous domination néerlandaise jusqu'en 1796.

Guerres de Kandy[modifier | modifier le code]

Convention de Kandy[modifier | modifier le code]

Article détaillé : convention de Kandy.

Rébellion d'Uva[modifier | modifier le code]

Il a fallu moins de deux ans aux familles dirigeantes du Royaume de Kandy pour se rendre compte que l'autorité britannique était fondamentalement différente de celle de la dynastie Nayakkar. Très rapidement, les Kandyans se sont rebellés et ont mené une guérilla. Le mécontentement à l'égard des activités britanniques se transforma bientôt en rébellion ouverte, débutant dans le duché d'Uva en 1817. Ces batailles sont connues sous le nom de Rébellion d'Uva, ou encore de Troisième Guerre de Kandy. Elle se termina après une sanglante répression de la part des Britanniques. La principale cause de la rébellion était religieuse ; les Kandyans voyant les Britanniques comme une menace envers leurs traditions bouddhistes, considérées par les insulaires comme faisant partie intégrante de leur vie.

Ce fut le dernier soulèvement de ce genre. La réaction brutale de la Grande-Bretagne, en massacrant tous les rebelles, ayant servi d'avertissement au reste de la communauté. C'est après cette rébellion que le Royaume de Kandy a été annexé à Ceylan en 1817.

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Gouverneurs coloniaux de Ceylan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gouverneur du Ceylan britannique.

Officier Général Commandant de Ceylan[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]