Cesare Brandi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brandi.

Cesare Brandi (Sienne, – Vignano (Sienne), ) est un historien de l'art, un critique d'art et un écrivain italien, spécialiste de la théorie de la restauration.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1933, A Sienne, Cesare Brandi constitua le catalogue des œuvres présentes dans les fonds du nouveau musée de la ville, la pinacothèque nationale de Sienne, inaugurée l'année précédente. Brandi est le principal théoricien de la pratique moderne de la restauration des œuvres d'art, de sa méthodologie et de sa déontologie, qu'il présente dans sa Théorie de la restauration (Teoria del restauro), publiée en 1963. Il est également le père fondateur de l'Institut central de restauration de Rome (Istituto centrale per il restauro), l'un des centres de restauration d'œuvres d'art les plus réputés au monde, fondé en 1939. Il en a été le premier directeur, de 1939 à 1959. Brandi s'intéressa également à la philosophie de l'art et à son interprétation critique avec Segno e immagine (1960) et Le due vie (1966). Commençant sa carrière comme surintendant des monuments artistiques à Bologne puis à Udine, Brandi se consacra à l'enseignement de l'histoire de l'art en tant que professeur après ses vingt années à la tête de l'Institut central de restauration de Rome, étant en poste d'abord à l'université de Palerme puis à La Sapienza de Rome. Il a contribué aux pages culturelles du Corriere della Sera pendant de nombreuses années, écrivant plus de 560 articles pour le quotidien.

Quelques ouvrages[modifier | modifier le code]

En français :

  • Théorie de la restauration, Allia, 2011.

En italien :

  • Rutilio Manetti, 1571-1639, Sienne, Lazzeri, 1931
  • Dialoghi di Elicona: Carmine o della pittura, Rome, Scialoja, 1945; Rome, Editori Riuniti, 1992 (4°)
  • Arcadio o della scultura, Eliante o dell'architettura, Rurin, Einaudi, 1956
  • Celso o della poesia, Turin, Einaudi, 1957; Rome, Editori Riuniti, 1991
  • Segno e immagine, Milan, Il Saggiatore, 1960; Palerme, Aesthetica Ed., 1986
  • Le due vie, Bari, Laterza, 1966
  • Teoria generale della critica, Turin, Einaudi, 1974; Roma, Editori Riuniti, 1998
  • Teoria del restauro di Cesare Brandi. Lezioni raccolte da L. Vlad Borrelli, J. Raspi Serra e G.Urbani, Rome 1963 - Edizioni di Storia e Letteratura, Turin, Einaudi, 1977
  • Il restauro. Teoria e pratica, (a cura di M. Cordaro) Rome, Editori Riuniti, I (1994), II (2005)
  • La fine dell'Avanguardia, a cura di P. D'Angelo, Macerata, Quodlibet, 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]