Cervara di Roma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cervara di Roma
Cervara di Roma
Vue de la ville
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Ville métropolitaine Rome Capitale 
Maire Giovanni Mitelli
2013-2017
Code postal 00020
Code ISTAT 058028
Code cadastral C543
Préfixe tel. 0774
Démographie
Gentilé Cervaroli
Population 502 hab. (31-12-2010[1])
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 59′ 00″ nord, 13° 04′ 00″ est
Altitude Min. 1,053 m
Max. 1,053 m
Superficie 3 163 ha = 31,63 km2
Divers
Saint patron San Felice et Santa Elisabetta
Fête patronale 2 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Cervara di Roma

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Cervara di Roma

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Cervara di Roma
Liens
Site web Site officiel

Cervara di Roma est une commune italienne de la ville métropolitaine de Rome Capitale dans la région Latium en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et topographie[modifier | modifier le code]

Cervara di Roma se situe à 70 km à l'est de Rome. Le territoire de la commune se trouve entre 419 et 1 611 mètres d'altitude avec la ville à proprement parler, s'étageant sur plusieurs niveaux entre 900 et 1 100 mètres pour une altitude moyenne de 1 053 mètres, ce qui en fait la commune la plus élevée de la province de Rome. L'altitude moyenne combinée de la commune est à 1 192 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cervara di Roma constitue également un accès principal au Parc naturel régional des Monts Simbruiniens, vaste de 30 000 hectares, soit la plus grande zone protégée du Latium.

Lieux-dits et hameaux[modifier | modifier le code]

Les différentes frazioni sont : Campaegli, Falconare, Le Selve, Maddalena et Madonna della Pace.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune de Cervara di Roma est mitoyenne de : Agosta (Italie), Arsoli, Camerata Nuova, Marano Equo, Rocca di Botte (AQ) et Subiaco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
15 avril 2008 24 mai 2013 Luigi Rossi Liste civile Amo Cervara 2008  
25 mai 2013 en cours Giovanni Mitelli Liste civile Noi per Cervara  
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

L'église principale de Cervara se nomme Maria Santissima della Visitazione, également appelée Sant'Elisabetta et San Felice, se trouve sur la Rocca médiévale. Construite en pierre locale au XVe siècle, ses décorations intérieures sont constituées d'une peinture représentant la Visitation de la Vierge attribuée à Vincenzo Vanenti di Orvinio. Le corps d'un martyre, nommé Felix, repose sous le maître-autel, et fut donné par Pie VI à la ville, en faisant depuis son saint-patron. L'autre importante église est Santa Maria della Portella, située à l'entrée de la ville et dominant la vallée de l'Aniene. Elle fut construite en 1702 par les pères jésuites mais son origine pourrait remonter à 1514. Trois autres églises plus modestes se trouvent à Cervara que sont l'église Carmine, de Sant'Emidio, et de San Rocco.

La ville est connue pour les diverses œuvres d'arts et citations d'artistes et de poètes qui agrémentent le parcours des rues et surtout de la voie principale d'accès par une succession d'escaliers qui s'appelle la via degli Artisti. De nombreux artistes étrangers ont séjourné à Cervara, notamment en raison de son calme et de son climat en altitude, dont l'américain Samuel Morse (inventeur du code morse), l'autrichien Robert Wellmann, les écrivains Edward Lear et Théophile Gautier, le poète espagnol Rafael Alberti (dont de nombreuses poésies parsèment le village), les peintres Camille Corot, Edmond Lebel et surtout Ernest Hébert qui fit de nombreux séjours à Cervara et en peint de nombreuses vues et scènes de vie dont la plus célèbre est une allégorie des trois âges de la vie intitulée Les Cervarolles datée de la fin des années 1850 et conservée au Musée d'Orsay[2]. Une copie plus tardive, en demi-grandeur, est conservée au Musée Hébert de La Tronche, en Isère[3],[4]. Plus récemment, le compositeur italien Ennio Morricone, qui résida à plusieurs reprises dans la ville et lui dédia deux de ses œuvres (Il Notturno per Cervara et Passacaglia per Cervara), a été fait citoyen d'honneur de Cervara di Roma le [5].

Les plus anciennes maisons de Cervara datent du XIVe siècle. Elle abrite aussi un Musée de Montagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :