Henry Certigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Certigny de Wargny)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henry Certigny
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Henri-Marie-Joseph Dubois
Alias
Certigny de Wargny, Henry Cerda, Dora Cristobal, Sanche Krinski, Henri Dalbret, Dominique Certi, Diégo Michigan, Commandant René
Naissance
Marche-en-Famenne, province de Luxembourg, Drapeau de la Belgique Belgique
Décès (à 75 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Henry Certigny, pseudonyme de Henri Dubois né le , à Marche-en-Famenne, en Belgique, et mort le dans le 13e arrondissement de Paris, est un critique d'art, spécialiste de l'œuvre du Douanier Rousseau, et un romancier belge, auteur de nombreux ouvrages de littérature populaire qu'il signe souvent en collaboration avec Guy de Wargny sous le pseudonyme collectif Certigny de Wargny. Seul ou avec ce dernier, il utilise aussi d'autres pseudonymes : Henry Cerda, Dora Cristobal, Sanche Krinski, Henri Dalbret, Dominique Certi et participe à l'écriture de récits populaires sous les noms maison Diégo Michigan et Commandant René.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études en Belgique. Dans les années 1950, il s'installe à Paris et réside au 3, rue Vercingétorix, dans le quartier de Plaisance. Chez Gallimard, il publie en 1954 Les Automates, un roman de science-fiction et, en 1957, Le Bal masqué de Montparnasse, un roman de mœurs. Le bon accueil critique ne s'accompagnant pas d'un succès public, l'écrivain accepte d'écrire sous divers pseudonymes et noms maison plusieurs romans populaires. Dans les années 1960, il rencontre Guy de Wargny, diplomate d'origine belge appartenant à une grande famille bourgeoise. Ce dernier quitte ses charges diplomatiques pour se lancer dans l'écriture. Il rédige ses textes seul ou avec divers collaborateurs, notamment Henry Certigny. Sous le pseudonyme Certigny de Wargny, les deux compères publient surtout des romans policiers et d'espionnage, dont La Grande Aumône pour la collection Le Masque, une intrigue policière qui se déroule en Belgique.

En parallèle à cette activité littéraire alimentaire, Henry Certigny devient critique d'art et un spécialiste du Douanier Rousseau. En 1961, il signe sur le peintre naïf une première biographie chez Plon, puis un ouvrage critique, accompagné d'un catalogue raisonné de l'œuvre peinte, en 1984.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages signés Henry Certigny[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Automates, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1954
  • Le Bal masqué de Montparnasse, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1957
  • Pillards en uniforme, Paris, Plon, 1961

Biographies[modifier | modifier le code]

  • La Païva, espionne galante, Paris, Gallimard, coll. « Les Amours célèbres » no 8, 1958
  • Lola Montès: d'un trône à un cirque, Paris, Gallimard, coll. « Les Amours célèbres » no 9, 1959

Essais sur l'art[modifier | modifier le code]

  • La Vérité sur le Douanier Rousseau, Paris, Plon, 1961 (version augmentée en 1966)
  • La Vie des grands peintres impressionnistes et nabis, Paris, Éditions du Sud/Albin Michel, coll. « La Vie des grands peintres », 1964 (ouvrage collectif sous la supervision de Pierre Leprohon)
  • Le Douanier Rousseau et son temps : biographie et catalogue raisonné, Tokyo, Bunkazai Kenkyujko, 1984

Ouvrages signés Certigny de Wargny[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • La Grande Aumône, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Le Masque » no 867, 1965
  • On tue à la Nationale, Paris, Transworld Publications, coll. « La Cible noire » no 11, 1973

Romans d'espionnage[modifier | modifier le code]

  • Came à l'œil, Paris, Le Dinosaure, 1965
  • Le Tango des viragos, Paris, Le Dinosaure, 1965
  • Les Trois Viragos, Paris, Le Dinosaure, 1965
  • Les viragos plastronnent, Paris, Le Dinosaure, 1965
  • La Boucherie des bienfaiteurs, Paris, Le Dinosaure, coll. « Espionnage » no 9, 1966

Nouvelle[modifier | modifier le code]

Romans d'espionnage et d'aventures signés Henri Dalbret[modifier | modifier le code]

  • La forêt frémit à l'aube, Paris, Éditions Robert Laffont, coll. « Le Gibet » no 4, 1955
  • Mission à Trieste, Lyon, Librairie de la Cité, coll. « Caribou » no 67, 1956

Romans d'amour signés Dominique Certi[modifier | modifier le code]

  • Vicenta, fille de Corse, Paris, Flammarion, coll. « Cœurs » no 22, 1955
  • Reflet dans l'étang, Paris, Flammarion, coll. « Cœurs » no 37, 1957

Romans d'amour signés Dora Cristobal[modifier | modifier le code]

  • Les Liens de la chair, Paris, Éditions de l'Arabesque, coll. « Parme », 1958
  • Vertiges de Paris, Paris, Éditions de l'Arabesque, coll. « Parme », 2e série, no 25, 1959
  • Mascarade galante, Paris, Éditions de l'Arabesque, coll. « Parme », 2e série, no 30, 1959

Romans érotiques signés Henry Cerda[modifier | modifier le code]

  • Rivalité charnelle, Paris, Éditions Les Nymphes, 1957
  • Les Tourments de la volupté, Paris, Éditions Les Nymphes, 1957

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]