Certification Voltaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La certification Voltaire est un examen créé en 2010 évaluant la maîtrise de l'orthographe française. Tout comme avec le TOEIC, il permet d'attester de son niveau et de valoriser ses compétences sur un CV.

La certification s'appuie sur un programme d'entraînement appelé Projet Voltaire. La maîtrise du français écrit est une compétence de plus en plus recherchée par les entreprises. Cette certification est formalisée par un score compris entre 1 et 1000 et a une validité de 4 ans.

Les exercices sont faits sous forme de jeu où il faut avoir le nombre d'étoiles demandés pour valider le niveau.

Les niveaux dépendent d'une évaluation initiale. Vous devez avoir un certain pourcentage pour avoir moins d'exercices.

Historique[modifier | modifier le code]

La Certification Voltaire est née de la collaboration entre la société Woonoz et un ensemble d'experts ayant des compétences en orthographe et en pédagogie[1].

Suite à une volonté croissante de la part du gouvernement, des entreprises et des professeurs des écoles, le projet Voltaire est instauré.

Parmi les collaborateurs à l'origine de la mise en place du projet, on retrouve le champion du monde d'orthographe Bruno Dewaele, Marie-France Claerebout, Aurore Ponsonnet, Sandrine Campese, Julien Soulié, Évelyne Vernisse et Agnès Colomb[1],[2].

Pourquoi cette certification[modifier | modifier le code]

Le Projet Voltaire a pour but d'améliorer le niveau orthographique des Français et est accessible à tous, quels que soient l'âge, le niveau initial, les objectifs ou le rythme d'acquisition. Le projet suit 3 engagements[3] : valoriser et promouvoir l'orthographe et également favoriser les personnes en difficulté.

Les entreprises qui recrutent accordent aujourd'hui de plus en plus d'importance au niveau orthographique des postulants. La certification Voltaire a pour but de valoriser un CV et d'accroître les compétences de chacun.

De nombreux établissements d'enseignement s'engagent et proposent désormais de passer la certification dans leurs locaux.

La certification Voltaire a reçu plusieurs récompenses[4]: le prix Richelieu Senghor pour l'ensemble de son action en faveur de la francophonie, remis dans l'enceinte du Sénat en 2015, efficacité reconnue par une étude du CNRS (2016), élu "meilleur service d'apprentissage en ligne toutes disciplines confondues" par l'EFFEP (European Foundation For Elearning Projects) 8 .

Programme d'entraînement[modifier | modifier le code]

Ce dernier évalue dans un premier temps le niveau global en orthographe. Il construit ensuite une liste de leçons adaptées au niveau du candidat. Ce dernier s'entraîne par la suite sur le site du Projet Voltaire ou son application.

Les entraînements suivent le principe de l'ancrage mémoriel. Il s'agit d'une technologie permettant de mémoriser plus durablement des informations. Elle est développée par la société Woonoz. Suivant le principe de l'intelligence artificielle et des sciences cognitives, elle permet d'établir le profil de mémorisation et le niveau initial de connaissance du candidat dès le premier exercice. Le parcours est par la suite entièrement personnalisé.

L'examen[modifier | modifier le code]

L'examen se déroule dans des centres agréés, avec une vérification d'identité et sous surveillance. La session d'examen dure 3 heures. Les candidats doivent répondre à 195 questions sous forme de QCM.

L'examen est divisé en deux parties : dans un premier temps les difficultés courantes de l'orthographe puis dans un second temps les difficultés à un niveau plus difficile et littéraire. Le but de ces questions est de déceler une ou des fautes ou bien l'absence d'erreurs. De plus, l'examen comprend une dictée de quelques lignes.

Pour passer la Certification Voltaire, il faut s'inscrire en ligne sur le site Internet du Projet Voltaire[5].

Les résultats sont envoyés par courrier postal 15 jours après l'examen. Le score est reçu quelques jours avant par courriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nathalie Bougeard, « La certification Voltaire pour prouver son niveau de français », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  2. « Notre comité d'experts - Orthographe et Projet Voltaire », sur Le Projet Voltaire (consulté le 24 octobre 2017)
  3. « Engagement Voltaire - le Certificat Voltaire », sur Certificat Voltaire (consulté le 24 octobre 2017)
  4. « Nos prix et distinctions - Orthographe et Projet Voltaire », sur Le Projet Voltaire (consulté le 24 octobre 2017)
  5. Adrien de Tricornot et Nathalie Brafman, « Trop d’étudiants fâchés avec l’orthographe », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]