Cerro Martial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martial.
Cerro Martial
Le cerro Martial se trouve au centre-gauche (hiver)
Le cerro Martial se trouve au centre-gauche (hiver)
Géographie
Altitude 1 302 m[1]
Massif Cordillère fuégienne orientale (Andes fuégiennes, Andes)
Coordonnées 54° 47′ 12″ sud, 68° 25′ 00″ ouest[2]
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province Terre de Feu, Antarctique et Îles de l'Atlantique Sud
Département Ushuaïa
Ascension
Voie la plus facile face Sud

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Cerro Martial

Géolocalisation sur la carte : Argentine

(Voir situation sur carte : Argentine)
Cerro Martial

Le cerro Martial ou glacier Martial est une montagne argentine de Terre de Feu qui domine Ushuaïa au nord-ouest.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Il a été nommé en l'honneur du capitaine de frégate Louis Ferdinand Martial commandant de l'expédition scientifique française La Romanche (lors de la première année polaire internationale 1882-1883) qui a exploré les environs du cap Horn jusqu'à Punta Arenas[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Culminant à près de 1 300 mètres d'altitude, c'est la plus grande source d'eau potable de la ville d'Ushuaïa. Comme son étage nival se situe à 800 mètres, la montagne présente dans sa partie supérieure, outre ses trois glaciers (Martial Est, Central et Ouest[4]), des névés tout au long de l'année[5]. En 2003, l’ensemble des glaciers avait une superficie de 23 hectares[6]. Une étude du Conicet montre que ceux-ci se sont réduits de 70 hectares entre 1898 et 2003[6].

Activités[modifier | modifier le code]

Au pied de son cirque glaciaire, se trouve une petite station de ski hivernale avec un télésiège[5].

Son ascension se réalise par sa face Sud avec l'utilisation d'équipement de montagne spécifique à la randonnée sur glacier[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) [PDF] « Ascenciones y Trekkings Fuera de serie en la Montañas de Tierra del Fuego », Compañia de guías de Patagonia, 2011-2012
  2. Google Earth
  3. Michel Perchoc, Marins français explorateurs, , 95 p. (lire en ligne), p. 70
  4. (es) « El Cerro Martial », sur alborde.com.ar (consulté le 22 août 2011)
  5. a, b et c (es) Luis Turi, Guia de sendas & escaladas de Tierra del Fuego, La compania, , 152 p. (ISBN 987-43-5430-5), p. 54-55
  6. a et b (es) « También peligran hielos de la Antártida y Ushuaia » publié dans Clarin.com. Consulté le 11 août 2011.