Cerf cochon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Axis porcinus

Le Cerf cochon (Axis porcinus) est une petite espèce de cervidés du genre axis.

Description[modifier | modifier le code]

Les individus de cette espèce peuvent avoir une taille au garrot comprise entre 61 et 70 cm[1] tandis que la taille en longueur varie généralement entre 1,05 et 1,20 mètre, le tout pour une masse oscillant entre 30 et 50 kg.

Les mâles ont des bois et les femelles n'ont pas de cornes. Les femelles sont généralement moins grandes et moins lourdes que les mâles[2]. Le pelage des femelles, d'un brun rougeâtre en été, prend des teintes plus sombres en hiver tandis que le pelage des mâles est brun peu importe la saison[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

L'habitat du cerf cochon s'étend du Pakistan tout le long de la chaîne de l'Himalaya au sud-est asiatique. Il a également été introduit par les Européens en Australie[3].

Aire de répartition du cerf cochon

Habitat[modifier | modifier le code]

Les habitats principaux du cerf cochon sont les roselières situées dans les plaines inondables et les hautes prairies. Cet animal préfère éviter les forêts et peut également vivre dans des zones agricoles[2].

Cerf cochon dans une roselière

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le cerf cochon se nourrit principalement d'herbes tendres et de feuilles qu'il mange durant les périodes les plus fraîches de la journée, afin de pouvoir digérer à l'ombre pendant les moments de la journée où la température est élevée[2].

Menaces[modifier | modifier le code]

Depuis la fin XXe siècle, cette espèce a subi un déclin de sa population de 50 %[4],[2] et son aire de répartition a grandement diminué. Les principales causes de ce déclin sont la chasse intensive et la dégradation de son espace de vie[2].

En captivité[modifier | modifier le code]

Un programme de reproduction a été mis en place en Europe afin de préserver l'espèce et le 24 juin 2018, dans un parc animalier d'Auvergne, une naissance d'un cerf cochon a eu lieu[5],[6].

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Les prédateurs de cette espèce sont principalement les tigres, les dholes et les léopards. Parfois, la panthère nébuleuse et le python birman attaquent également les cerfs cochons[7].

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif (trad. de l'anglais), Histoire naturelle : plus de 5000 entrées en couleurs, Paris, Flammarion, , 650 p. (ISBN 978-2-08-137859-9), p. Cerf cochon page 650
  2. a b c d e et f « Cerf cochon (Axis porcinus) », sur www.manimalworld.net (consulté le )
  3. Faune de l'Australie
  4. Centre France, « Carnet rose - Pourquoi la naissance d'un cerf cochon au Parc animalier d'Auvergne est une bonne nouvelle », sur www.lamontagne.fr, (consulté le )
  5. BFMTV, « Auvergne: naissance rarissime d'un cerf cochon », sur BFMTV (consulté le )
  6. Par H. H. Le 9 août 2019 à 17h45, « Auvergne : naissance «exceptionnelle» d’un cerf cochon, une espèce menacée », sur leparisien.fr, (consulté le )
  7. (en) Grassman Jr, « Ecology of three sympatric felids in a mixed evergreen forest in North-central Thailand. », Journal of Mammalogy 86,‎ , p. 29-38

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :