Ceolfrith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un saint catholique image illustrant le Moyen Âge
Cet article est une ébauche concernant un saint catholique et le Moyen Âge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Saint Ceolfrith ou Ceolfrid, né vers 642 et mort le 29 septembre 717 au monastère de Langres en Bourgogne, est un moine bénédictin, abbé et saint anglo-saxon.

Moine à Gilling puis à Ripon, il est invité par Benoît Biscop, en Northumbrie, au monastère Saint-Pierre de Wearmouth dont il devient prieur. Il est le premier abbé du nouveau monastère Saint-Paul de Jarrow édifié à proximité. Il y accueille notamment Bède le Vénérable. Il y fait réaliser trois copies de la Vulgate de Saint Jérôme, le Codex Amiatinus, et meurt sur la route de Rome, alors qu'il en apporte un exemplaire au pape Grégoire II.

Il est fêté le 25 septembre[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]