Centulle Loup de Béarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Centulle Loup de Béarn
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Maison de Béarn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Enfant

Centulle Loup est le premier vicomte de Béarn, qui reçut l'investiture du duc Sanche III, vers 866. Après le bannissement du duc Loup III Centulle, en 819, la Vasconie se partagea en plusieurs États indépendants les uns des autres dont le Comté de Béarn.

Au IXe siècle, le Comté de Béarn comprenait seulement la vallée du gave de Pau, de Saint-Pé de Générès à Argagnon, et le pays de Vicbilh[1],[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon la charte d'Alaon, il serait fils de Loup III Centulle, duc de Vasconie en 819 et aurait reçu de son père la vicomté de Béarn tandis que son frère Donat Loup recevait le comté de Bigorre. Selon Montlezun[3], il aurait épousé une Auria et serait le père de :

Cependant, la charte d'Alaon a été depuis reconnue comme un faux du XVIIe siècle, et Montlezun s'appuyait sur cette charte. Il s'ensuit que l'existence de Centulle Loup de Béarn est sujette à caution.

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Ducs de Vasconie de 768 à 864

 
 
 
 
 
 
 
 
Ier- Loup II
(768-778)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Centulle Loup
 
 
 
 
 
IIe- Sanche Ier Loup
(801-812)
 
 
 
 
 
IIIe- Semen Ier Loup
(812-816)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ve- Loup III Centulle
(818-819)
 
VIe- Aznar Sanche
(820-836)
 
VIIe- Sanche II Sanche
(836-852)
 
Sancie
 
IVe- Garcia Ier Semen
(816-818)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Donat Loup
Premier comte de Bigorre
 
Centulle Loup
Premier vicomte de Béarn
 
 
 
 
 
VIIIe- Arnaud
(855-864)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. de Jaurgain 1898
  2. DIVISION FÉODALE DE LA VASCONIE: Elle s'augmenta des vicomtés d'Oloron et de Montaner au XIe siècle, et en 1086 Guy-Geoffroy, dit Guillaume VIII, fit don à Centule V, vicomte de Béarn et d'Oloron, de tous ses droits de suzeraineté sur le Béarn, la Soule, et les villages de Salies et Carresse. En 1193, Gaston VI incorpora au domaine de Béarn la ville d'Orthez et le pays de Rivière-Gave précédemment conquis sur le vicomte de Dax.
  3. Jean-Justin Monlezun, Histoire de la Gascogne depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours : Tome premier, Auch, J.-A. Portes, , 464 p., in-8 (notice BnF no FRBNF30963694, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean de Jaurgain, La Vasconie : étude historique et critique sur les origines du royaume de Navarre, du duché de Gascogne, des comtés de Comminges, d'Aragon, de Foix, de Bigorre, d'Alava & de Biscaye, de la vicomté de Béarn et des grands fiefs du duché de Gascogne, t. 1, PyréMonde (Ed.Régionalismes), , 447 p. (ISBN 2846181446 et 9782846181846, OCLC 492934726, lire en ligne)
  • Les Français peints par eux-mêmes : encyclopédie morale du 19e siècle, page 106, ed. L. Curmer, 1841.
  • Hélène Débax, Vicomtes et vicomtés dans l'Occident médiéval, p. 130, éd. Presses Universitaires du Mirail, 2008. (ISBN 285816942X).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]