Centre régional d'information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un Centre régional d'information et de prévention du sida (Crips) est une structure régionale appartenant à un réseau français pour le traitement de l'information et de la documentation sur le VIH/sida, les hépatites, les usages de drogues et les conduites à risque des jeunes. Il a pour objectif d'aider à l'élaboration de produits adaptés en matière de prévention et à la mise en œuvre d'actions.

Le réseau Crips se compose de sept structures autonomes présentes en Auvergne, en Aquitaine, en Île-de-France, dans le Nord-Pas-de-Calais, les Pays de la Loire, la Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Rhône-Alpes.

Les sept Crips alimentent en commun des bases de données documentaires (médiathèque) et recensent les colloques et conférences dans les domaines du VIH/sida, des hépatites et des usages de drogues.

En Île-de-France[modifier | modifier le code]

Le CRIPS Île-de-France est présidé par Jean-Luc Romero[1]. Il a un budget de 5 millions d'euros et 53 salariés. En 2009, il a formé 160 000 lycéens et apprentis franciliens sur les questions de sida, IST, hépatites, addictions, etc. En 2016, Jean Spiri lui succède.

Créé en 1988, le Centre régional d'information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes (Crips) est un organisme associé à la région Île-de-France. Il œuvre tant en direction des jeunes et des publics en situation de vulnérabilité (près de 4 000 actions par an touchant plus de 120 000 personnes) que des professionnels franciliens et du grand public.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Régionales à Paris : la candidate PS va se faire dépister », sur leparisien.fr, (consulté le 28 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]