Centre québécois de formation aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Centre québécois de formation aéronautique (CQFA)
Coordonnées
Localisation Saint-Honoré, Québec
Drapeau du Canada Canada
Adresse 1, rue de l'Aéroport
Coordonnées 48° 25′ 27″ nord, 71° 03′ 07″ ouest
Site web http://www.cqfa.ca
Informations
Fondation 1968
Régime linguistique Français
Directeur M. Serge Boucher
Campus Pavillon Laliberté, Cégep de Chicoutimi
Chiffres clés
Nombre d'étudiants 120[1]

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Centre québécois de formation aéronautique

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Centre québécois de formation aéronautique
Aéroport de Saint-Honoré et Centre québécois de formation aéronautique (vue vers l'est).
Pavillon du CQFA (vue vers le sud-ouest).

Le Centre québécois de formation aéronautique (CQFA) est l'unique école publique au Québec où l'on peut avoir accès à une formation en pilotage d'aéronefs. Les étudiants reçoivent un Diplôme d'études collégiales (D.E.C.) en pilotage d'aéronefs. Situé sur l'aéroport de Saint-Honoré, dont il utilise les installations, le centre compte un total d'environ 120 étudiants et utilise une flotte de dix-neuf aéronefs pour la formation. Sa création remonte à 1968.

Le CQFA est la seule école publique canadienne à offrir des cours de pilotage en français et le seul centre de formation aéronautique des trois Amériques à offrir une formation complète sans frais pour les candidats inscrits[2]. Il s'agit de l'une des cinq écoles nationales du Québec[3]. Plus d'un millier de gradués du CQFA sillonnent le ciel de la planète.

Depuis la fin des années 1980, le CQFA est également installé à Montréal près de l'aéroport international de Montréal-Trudeau, dans le but de servir l'industrie aéronautique québécoise, canadienne et internationale. Le service de formation continue du CQFA offre ainsi des formations dans plusieurs domaines tels : pilote vérificateur agréé, gestion des ressources du poste de pilotage, entraînement en vol de l'équipage, anglais international de l'aviation, transport de marchandises dangereuses, évitement de CFIT, vol à haute altitude, communications entre la cabine et le poste de pilotage, communications en situation d'urgence, procédures MNPS/RVSM, etc. Ces programmes de formation répondent à la plupart des demandes des transporteurs aériens en matière de gestion et de formation de personnel. Certaines de ces formations sont aussi offertes sur Internet via la plate-forme eLearning du CQFA, la toute première au Canada. C'est également à Montréal que le CQFA opère un simulateur d'avion lourd à réaction du type B737-800, le Mechtronix Ascent XJ Trainer, fabriqué spécifiquement pour le CQFA en 2009. Le simulateur permet d'offrir deux cours inédits au Canada : le vol en équipage EFIS-FMS sur avion de ligne, et la formation intensive sur jet pour les pilotes qui passent d'un emploi sur avion à hélices, vers un avion de ligne aérienne. Le CQFA possède quatre simulateurs de vol : un à Montréal et trois à Saint-Honoré.

Par le biais de son département de formation continue, le CQFA dispense des formations à travers le Canada et à l'étranger, et reçoit chaque mois des candidats étrangers de partout sur la planète, exportant ainsi le savoir-faire du Cégep de Chicoutimi.

Formation[modifier | modifier le code]

Géré par le Cégep de Chicoutimi, le CQFA offre le programme techniques de pilotage d'aéronefs qui a trois voies de sortie. Une fois la première année du DEC complétée, les candidats doivent choisir l'une des trois spécialités suivantes :

  • l'option multimoteur aux instruments, en partie en simulateurs de vol, puis à bord des Piper Navajo PA-31-310 (3 appareils) du CQFA ;
  • l'option hélicoptère (disponible depuis 1974), avec et sans élingue, à bord d'un hélicoptère à turbine de type Bell 206B Jet Ranger III (2 appareils) ;
  • l'option brousse, portant sur le vol d'avions monomoteurs en régions inhospitalières, au moyen de flotteurs amphibiens ou de skis/roues sur des appareils de types (Cessna 185 (en)) Skywagon (2 appareils) et Beechcraft C23 Sundowner 180 (13 appareils).

Les gradués peuvent poursuivre leur éducation à l'université, notamment en transférant à l'Université du Québec à Chicoutimi pour compléter un B.Sc. en gestion du transport aérien. Depuis 2009, les gradués du CQFA et la plupart des travailleurs expérimentés de l'industrie aéronautique peuvent également s'inscrire au Certificat en gestion stratégique du transport aérien, dispensé par l'UQAC dans les locaux du CQFA à Montréal. En 2010, 31 travailleurs de l'industrie aéronautique du Québec (pilotes, mécaniciens, contrôleurs aériens, administrateurs) étaient inscrits à ce programme francophone unique en Amérique.

Heures de vol[modifier | modifier le code]

  • Mutlimoteur aux instruments :
    • 180 heures/Monomoteur Beechcraft Sundowner
    • 45 heures/ Multimoteur Piper Navajo
  • Hélicoptère :
    • 77 heures/Monomoteur Beechcraft Sundowner
    • 135 heures/Hélicoptère Bell 206
  • Hydravion :
    • 143 heures/Monomoteur Beechcraft Sundowner
    • 75 heures/Monomoteur Cessna 185 sur flotteurs, skis et roues
    • 5 heures/Monomoteur Beaver DHC-2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La population étudiante », sur Centre québécois de formation aéronautique (consulté le 12 septembre 2010)
  2. « Rôle et mission », sur Centre québécois de formation aéronautique (consulté le 12 septembre 2010)
  3. « Les Écoles nationales du Québec », sur Les Écoles nationales du Québec (consulté le 12 septembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]