Centre national des manuscrits de Géorgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Centre national des manuscrits de Géorgie (en géorgien საქართველოს ხელნაწერთა ეროვნული ცენტრი ; auparavant l'Institut des manuscrits), situé à Tbilissi, conserve les anciens manuscrits, les incunables, les éditions rares, les documents historiques et les archives privées de personnalités du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé le 30 juin 1958 à partir du Département des Manuscrits du musée national par l'historien Ilia Abuladze (en), il abrite des collections autrefois dispersées dans des bibliothèques et chez des particuliers[1]. Le Centre mène des activités de recherche scientifique, d'expositions et de restauration. Ces archives d'une valeur inestimable font l'objet de nombreuses études, publications et référencement dans des bases de données.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Georgian National Center of Manuscripts » (voir la liste des auteurs).

  1. Voir le document de candidature pour l'enregistrement au registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO [lire en ligne].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]