Centre médical Chaim Sheba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Bâtiment principal du Centre médical Chaim Sheba.

Le Centre médical Chaim Sheba (hébreu : המרכז הרפואי ע"ש חיים שיבא - תל השומר), souvent désigné comme l’hôpital Tel HaShomer, est le plus grand hôpital d’Israël[1].

Description[modifier | modifier le code]

Il est renommé dans le monde entier pour ses services hospitaliers, ses domaines de recherche et les soins prodigués aux patients. Il a été créé en 1948, un mois après la proclamation de l’indépendance d’Israël.

Le Centre médical Chaim Sheba possède une aile militaire dédiée à Tsahal.

Il se situe à l’est de la ville de Ramat Gan (Tel HaShomer (en)) dans le District de Tel Aviv sous l’autorité du Medical Corps (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

L’hôpital Tel HaShomer a pris le nom de Chaim Sheba Medical Center en référence à Chaim Sheba (en), professeur de médecine à l'Université de Jérusalem et ministre de la santé, qui l'a dirigé dès 1953. Pendant son mandat de Directeur général de cet hôpital, Chaim Sheba a été responsable de la gestion de l'épidémie de teigne qui sévissait alors, et à ce titre impliqué dans ce qui a été appelé l'affaire des enfants de la teigne ; Ch. Sheba a recommandé le recours à la radiothérapie, selon un usage qui a pu être en vigueur dans d'autres pays ; des dizaines de milliers d'enfants ont été atteints de cancers après avoir été exposés aux radiations.

C’est dans cet hôpital que la célèbre chanteuse israélienne Ofra Haza est décédée le .

Plongé dans un coma artificiel, l'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon est hospitalisé à Sheba de 2006 à 2014[2].

Galerie d’images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (he) Ayala Hurwicz, « Sheba - Le plus grand hôpital d’Israël », (consulté le 14 septembre 2007).
  2. (en) « Former Israeli prime minister Ariel Sharon dies », (consulté le 11 janvier 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]