Centre hospitalier régional de Metz-Thionville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Centre Hospitalier Régional Metz-Thionville
Image illustrative de l’article Centre hospitalier régional de Metz-Thionville
Logo de l'établissement hospitalier.
Présentation
Coordonnées 49° 05′ 00″ nord, 6° 14′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Metz & Thionville
Adresse 2 sites :

- 1 Allée du Château, 57245 Ars-Laquenexy - 1 Rue du Friscaty, 57100 Thionville

Fondation 1977
Site web https://www.chr-metz-thionville.fr/
Organisation
Type Centre Hospitalier Régional
Services
Standards 03 87 55 31 31
Service d’urgences oui
Nombre de lits 2 043
Direction Mme Marie-Odile Saillard[1], Directrice Générale
Collaborateurs 6 300
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
(Voir situation sur carte : Grand Est)
Géolocalisation sur la carte : France/Grand Est

Le centre hospitalier régional de Metz-Thionville (CHR Metz-Thionville) est un établissement hospitalier qui est le plus important du département de la Moselle.

Historique[modifier | modifier le code]

Élevé au rang de centre hospitalier régional en 1977 par Simone Veil, alors ministre de la santé, l’établissement est issu de la fusion du centre hospitalier de Metz et du centre hospitalier de Thionville.

Le centre Félix-Maréchal ouvre ses portes en 1978 et les maisons de retraite Saint-Jean et Le Parc en 1986[2].

Il développe une activité importante dans le domaine cardio-vasculaire (cardiologie, chirurgie cardiaque et vasculaire, cardiologie interventionnelle)[3],[4], et est centre référent interrégional de prise en charge des grands brûlés. Son conseil d’administration est présidé par le maire de Metz. Ses directeurs généraux ont successivement été : Pierre Cerruti, Gérard Decour, Jean Marie Leclerc, Patrick Guillot, Véronique Anatole-Touzet. Le président de la commission médicale d’établissement est le docteur Bernard Montinet, chirurgien ORL à l’hôpital Bon-Secours de Metz.

Depuis l’été 2007, dans le cadre des restructurations hospitalières, le Centre hospitalier de Briey (Meurthe-et-Moselle) s’est fortement rapproché du CHR, dans une perspective de coopération. Depuis la fin du printemps 2009, la direction générale du CHR de Metz-Thionville a pris en charge les hôpitaux publics de l’Est Mosellan, à la demande de l’ARH de Lorraine, dirigée par le docteur Jean-Yves Grall[5].

Dans le même temps, le CHR a regroupé ses activités de maternité et de pédiatrie de Metz avec celles de l’hôpital privé Sainte-Croix au sein d’un syndicat interhospitalier, le SIH « Femme Mère Enfant », de fait géré intégralement par le CHR. Ce Syndicat a été dissous le 31 décembre 2008. Le CHR a donc intégré toutes ces activités et construit actuellement un nouvel hôpital sur le site de Mercy, à l’est de Metz.

En octobre 2010, le service de chirurgie cardiaque de Metz-Bonsecours a fait l’objet d’une fermeture en urgence, à la suite de la surmortalité constatée dans le service du Dr Roux[6].

En 2012, le CHR Metz-Thionville accueille plus de 110 000 passages aux urgences adultes, enfants et gynéco-obstétriques[7].

Le 18 novembre 2013, s'est tenue une première conférence médicale inter-établissement CHR Metz-Thionville et HIA Legouest, à l'Hôpital d’instruction des armées Legouest, en vue du rapprochement et de la constitution d'équipes médicales civilo-militaires de territoire, prévues par le Projet Service de Santé des Armées 2020[8].

En 2016, le CHR Metz-Thionville devient l'établissement support du Groupement Hospitalier de Territoire Lorraine Nord (GHT 6)[9].

Composition[modifier | modifier le code]

À Metz :

À Thionville :

  • l’hôpital Bel-Air[10] ;
  • les écoles de formation paramédicale.

À Hayange:

  • l'hôpital de Hayange.

Chiffres[modifier | modifier le code]

Le centre hospitalier régional Metz-Thionville dispose de :

  • 2 043 lits et places (2019[11]) ;
  • 628 000 personnes accueillies en un an ;
  • Effectifs : 6 300, dont 800 médecins (2017[12]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Organigramme de direction - CHR Metz-Thionville », sur chr-metz-thionville.fr, (consulté le 27 août 2019)
  2. « Les Hôpitaux de Metz et de Thionville »
  3. « Metz, le cœur en tête », sur www.lasemaine.fr (consulté le 20 septembre 2018)
  4. « Carte Interactive : Les hôpitaux lorrains dans le top 10 du palmarès national », France 3 Grand Est,‎ le 25/08/2017 à 14:53 (lire en ligne, consulté le 20 septembre 2018)
  5. « Jean-Yves Grall, au coeur de la santé publique - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le 20 septembre 2018)
  6. « Le Parisien » (consulté le 8 mai 2011)
  7. Plaquette d’inauguration de l’hôpital de Mercy
  8. « Coopération civilo-militaire inédite », sur www.reseau-chu.org (consulté le 27 août 2019)
  9. « Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) », sur www.grand-est.ars.sante.fr (consulté le 27 août 2019)
  10. « Hôpital Bel-Air »
  11. « Centre Hospitalier Régional Metz-Thionville (Metz) – Fédération Hospitalière de France (FHF) », sur etablissements.fhf.fr (consulté le 20 septembre 2018)
  12. Justine Demade Pellorce, « CHR Metz-Thionville : Hayange, l’éternelle sacrifiée ? », sur La Semaine, (consulté le 27 août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]