Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Crise.

Le Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales (acronyme CRISES) est une équipe de recherche créée à Montpellier en janvier 2009, rattaché à l'Université Paul-Valéry.

Présentation[modifier | modifier le code]

CRISES regroupe et fait travailler ensemble plus de 100 chercheurs et enseignants-chercheurs et près de 200 doctorants (à la date du 1er janvier 2009) en sciences humaines et sociales, issus de divers horizons : historiens, historiens de l'art, archéologues, spécialistes des langues et littératures anciennes, des arts plastiques, de droit et sciences politiques, d'économie, d'espagnol, d'information et communication, de sciences de l'éducation, de sciences de l'information, ethnologues, psychanalystes, philosophes, théologiens. Le directeur de CRISES, élu en décembre 2008, est actuellement Frédéric Rousseau, professeur d'histoire contemporaine.

En prélude à la formation de l'équipe un colloque a eu lieu en septembre 2008, dont le thème se voulait emblématique des travaux à venir, « La fabrique de l'événement »[1]. Les communications ont évoqué divers « événements », du procès de Socrate à Diên Biên Phu, dans la perspective tracée par la communication initiale de Pierre Sauzeau, « Tout événement est un mythe ». Les actes de ce colloque sont parus en 2009 chez Michel Houdiard Éditeur.

CRISES est par ailleurs l'héritier de plusieurs anciens centres de recherche montpelliérains, qui ont acquis dans les dix dernières années une notoriété nationale ou internationale par de nombreuses publications : le Cercam (Centre de recherche sur les civilisations antiques de la Méditerranée), l'Esid (États, sociétés, idéologies, défense), le Centre d'histoire et d'histoire de l'art des époques moderne et contemporaine de l'Europe méditerranéenne et de ses périphéries (HIST.ART.MED.), MCC (Mentalités et croyances contemporaines). Ces centres n'ont désormais plus d'existence et leurs membres ont rejoint l'équipe CRISES.

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

Activité[modifier | modifier le code]

Publications récentes[modifier | modifier le code]

  • Actes du colloque La fabrique de l'événement (voir ci-dessous, sous la rubrique Sources).
  • É. Pélaquier (sous la dir. de), Atlas historique de la province de Languedoc [2]
  • F. Rousseau, L’enfant juif de Varsovie. Histoire d’une photographie, Paris, Le Seuil, Coll. L’Univers historique, 2009.
  • French Studies in the Philosophy of Science. Contemporary Research in France, d'Anastasios Brenner et de Jean Gayon (eds), Springer, Vienne/New York, 2009.
  • Pouvoirs des hommes, pouvoir des mots, des Gracques à Trajan. Hommages au Professeur Paul Marius Martin. Textes rassemblés et édités par Olivier Devillers et Jean Meyers. Louvain : Éditions Peeters, Bibliothèque d’Études classiques, 2009.
  • Philomythia. Mélanges offerts à Alain Moreau, s. dir. de Pierre Sauzeau et Jean-Claude Turpin, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2008.
  • Ars pictoris ars scriptoris. Peinture, littérature, histoire. Mélanges offerts à Jean-Michel Croisille, textes réunis par Fabrice Galtier et Yves Perrin, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2008, Ouvrage publié avec le concours du laboratoire CRISES (ex-CERCAM), Université Paul-Valéry (Montpellier III) et de l’Université Jean-Monnet (Saint Étienne).
  • V. Marie, P. Mérieux, Mobilisation générale, 14-18 dans la bande dessinée, 5 continents, 2009.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]