Centre de recherche sur les liens sociaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Centre de recherche sur les liens sociaux
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
CERLISVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Pays
Organisation
Chercheurs
44
Doctorants
129
Direction
Organisations mères
Affiliation
Site web

Le centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS) est un laboratoire de l'université de Paris, de l'université Sorbonne Nouvelle et du CNRS (UMR CNRS n° 8070).

Présentation[modifier | modifier le code]

Le CERLIS est un laboratoire de recherche en sciences humaines et sociales centré sur la question du lien social.

Ses tutelles sont l’Université de Paris (anciennement Paris Descartes), l’Université Sorbonne Nouvelle et le CNRS (Unité Mixte de Recherche 8070). L’activité du laboratoire, autant dans ses aspects empiriques que théoriques, s’organise à travers trois grandes problématisations : lien social et catégorisation, lien social et culturalisation, lien social et individualisation.

Il est dirigé par Olivier Martin depuis le .

Genèse[modifier | modifier le code]

Dès 1962, Viviane Isambert-Jamati a créé une équipe de sociologie de l’éducation au sein du Centre d’Études Sociologiques. Lorsqu’elle a été nommée à l’Université de Paris V, elle a transformé cette équipe en laboratoire et l’a fait associer au CNRS en 1970. Ce laboratoire de “sociologie de l’éducation” a été dirigé pendant une douzaine d’années par Éric Plaisance. En 1993, il a été proposé un rapprochement avec le Centre de recherches en sociologie de la famille. Cette rencontre a eu lieu au moment où s’est formée une Faculté des sciences sociales et humaines de la Sorbonne, dans le cadre de l’Université René Descartes. La dynamique de la recherche et celle de l’enseignement se sont rejointes. Ce laboratoire a été dirigé par François de Singly jusqu’en 2013.

Axes de recherches[modifier | modifier le code]

  • Famille et individu ;
  • Individu, santé et corps ;
  • Enfance, adolescence et jeunesse ;
  • Éducation et professionnalisation ;
  • Travail et groupes professionnels ;
  • Culture et arts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]